L'acteur Jonathan Cohen : "Je suis juste un parfum du moment"

écouter (8min)

Deux ans après "La Flamme", le comédien revient sur Canal+ avec "Le Flambeau", parodie hilarante de "Koh-Lanta".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jonathan Cohen, comédien, joue le rôle dans "Le Flambeau". (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Son humour s’est imposé au cinéma, à la télé et sur les réseaux sociaux. Jonathan Cohen est aujourd’hui l’un des comédiens les plus appréciés du public et de la critique. Ses rôles dans Serge le mytho et Family business l’ont révélé, sa série La Flamme en 2020 l’a consacré comme auteur incontournable. Il campait le personnage de Marc, un pilote de ligne idiot à la recherche de l’amour dans cette parodie du Bachelor. Cette fois, c’est le jeu d’aventures Koh-Lanta dont il reprend les codes dans Le Flambeau à partir de lundi 23 mai sur Canal+.

Neuf épisodes désopilants avec un casting impressionnant : Jérôme Commandeur, Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Gérard Darmon, Kad Merad, Adèle Exarchopoulos, Jonathan Lambert, Ana Girardot et le drôlissime Pierre Niney toujours dans le rôle du Docteur Juiphe. "Pour l’écriture, on se met autour d’une table avec mes auteurs, on définit les arches et on écrit à cinq mains. Chacun balance des vannes, on essaie de pousser les limites de la comédie", explique Jonathan Cohen.

"Le but, c’est que tout le monde se marre. Si c’est juste un sourire, on enlève. On veut aller vers du gros rire"

Jonathan Cohen

sur franceinfo

Après les excellentes critiques de La Flamme , l’équipe était partie sur une saison 2 avec une Bachelorette : "On a travaillé six mois là-dessus avant de tout mettre à la poubelle. Ça faisait redite, c’était les mêmes situations que le premier volet. Un des auteurs a pensé à parodier un jeu d’aventures et là les idées ont fusé. C’est un super terreau", déclare Jonathan Cohen.

À 41 ans, avec une vingtaine de films à son actif, Jonathan Cohen est aujourd’hui une star, qui plaît à la fois aux ados et à leurs parents. Un succès qu’il ne s’explique pas et dont il refuse de prendre conscience : "Je n’ai pas conscience d’être devenu incontournable. Et ça ne m’intéresse pas. Je ne pense pas être un phénomène, je suis un parfum du moment." conclut Jonathan Cohen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.