Cet article date de plus de quatre ans.

Info Médias. Les nouveautés des séries et les héroïnes du petit écran

écouter (7min)

Les nouveautés de la semaine dans la catégorie séries, les bonnes surprises et les ratés... avec un programme très "girl power".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Romane Bohringer joue dans la série "Héroïnes" diffusée sur Arte. Photo prise au Festival de Deauville, le 12 septembre 2015. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

On découvre les nouveautés des séries de la semaine, les bonnes surprises et les ratés, avec un programme très "girl power".

La nouvelle série d'Arte s'appelle Héroïnes

C'est plutôt une mini-série puisqu'il y a seulement trois épisodes et c'est un peu dommage parce que ça aurait sans doute mérité plus. L'histoire se passe dans une zone résidentielle comme il y en a des milliers en France. L'usine de lingerie vient de fermer avec ses ouvrières qui sont au chômage alors que faire ?

L'une d'elles tente de créer son entreprise alors qu'une autre se laisse séduire par le discours du Front national. La troisième décide de se lancer dans les combats de catch. Romane Bohringer incarne une mère désespérée qui se reconvertit en catcheuse. Elle est toute fine, toute fragile mais elle se bat avec sa colère, avec ses frustrations et elle est très convaincante.

Tout n'est pas réussi dans la série mais dans l'ensemble ça fonctionne. Il y a beaucoup d'énergie et c'est une vision très réaliste de la France d'aujourd'hui. Trois épisodes à la suite seront diffusés jeudi 16 à partir de 21h sur Arte.

Numéro 23 nous emmène à Florence au XVe siècle 

Intrigues, trahisons, corruption, ambition... Bienvenue chez Les Médicis. L'intrigue est assez classique. Ce n'est pas d'une folle originalité mais c'est bien interprété, avec notamment Dustin Hoffmann qui joue le père, Giovanni de Médicis, qui est assassiné. La série raconte comment ses fils vont tenter de le venger et de conserver la suprématie. La réalisation est très belle. Il faut dire que les huit épisodes ont coûté la bagatelle de 24 millions d'euros. C'est assez rare pour être souligné, c'est l'une des premières séries créée par SFR. Elle est diffusée pour la première fois sur une chaîne gratuite, Numéro 23, à partir de mercredi prochain.  

Départ d'un personnage central de NCIS sur M6

Coup dur pour les mordus de NCIS, la série la plus regardée aux USA. Interprété par Michael Weatherly, l'agent Tony DiNozzo, prétentieux, séducteur, gaffeur mais tellement apprécié des télespectateurs, quitte l'équipe après 13 saisons. Il fera ses adieux vendredi 10 février sur M6. La chaîne propose même une nuit spéciale DiNozzo pour les fans éplorés. 

La série "Girls" revient pour une nouvelle saison

C'est toujours aussi trash, sorte de Sex & the city version XXIe siècle, à partir de lundi 13 février sur OCS. Une autre série d'ailleurs revient à partir de lundi : The walking dead. C'est la 7e saison qui reprend. Suite et fin des épisodes à voir là aussi sur OCS, 24 heures après la diffusion américaine. 

Un nouveau feuilleton sur les réseaux sociaux 

Rebaptisée House of sarthe sur les réseaux sociaux, en référence bien sûr à la célèbre série américaine House of cards qui se passe à la Maison Blanche, l'affaire Fillon ne laisse pas la toile indifférente, ni les producteurs de séries. "On a enfin une formidable série politique française, et qui s'exporte puisque toute la presse étrangère en parle !"  affirme Dan Franck, le créateur des Hommes de l'ombre. Peut-être verra-t-on un jour une série inspirée par le Penelopegate !

On se résume

Héroïnes jeudi sur Arte, Les Médicis mercredi sur Numéro 23, NCIS et les adieux de DiNozzo ce soir sur M6, les nouvelles saisons de Girls et The walking dead sur OCS lundi soir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Info médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.