Info médias, France info

Florent Houzot, directeur de la rédaction de beIN Sports : "Il faut absolument que l’audience des matchs du Mondial hors domicile soit comptabilisée"

Le directeur de la rédaction de beIN Sports, Florent Houzot, revient sur franceinfo jeudi 12 juillet sur les performances réalisées par la chaîne sportive lors de la Coupe du monde 2018. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIN Sports.
Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIN Sports. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

"Il faut absolument que l’audience des matchs du Mondial hors domicile soit comptabilisée", déclare Florent Houzot, directeur de la rédaction de beIN Sports, sur franceinfo jeudi 12 juillet. La chaîne thématique à péage est la seule à diffuser en intégralité l'ensemble des rencontres de la Coupe du monde. 

La stratégie s'avère payante pour Florent Houzot qui révèle que la chaîne a gagné "500 000 abonnés en quinze jours grâce au Mondial". Son meilleur score a été réalisé lors du match Russie-Espagne en huitièmes de finale "avec une moyenne de 1,4 million de téléspectateurs et des pics à 2 millions", précise-t-il. "Ce sont des audiences largement au-dessus de certains prime times de chaînes de la TNT tout au long de l'année."

L'audimat dans les bars passée sous les radars

Pourtant la Coupe du monde ne se vit pas que devant le petit écran chez soi. Les Français la suivent également en terrasses et dans les bars. Cet audimat passe sous les radars de l'institut Médiamétrie, qui pour calculer les audiences téléobserve quotidiennement le comportement télévisuel de 5 000 foyers représentatifs de la population française. 

Mais "ce n'est plus possible en 2018" pour les événements sportifs, déplore Florent Houzot qui milite pour que les audiences hors écran de télé et hors domicile soient prises en compte. "Nous ne sommes pas seul devant notre télé chez nous. Nous avons envie de vivre le moment avec des copains, nous voulons communier", estime-t-il. 

Le partage des droits sportifs

BeIN Sports partage également les droits sportifs de cette Coupe du monde avec TF1. Cette dernière a réuni en moyenne 19,11 millions de téléspectateurs pour la demi-finale France Belgique (1-0) contre 1,06 pour beIN Sports. La chaîne payante en pâtit-elle donc ? "Non", selon son directeur de la rédaction. "Il ne faut pas comparer les audiences de beIN et de TF1, considère-t-il. Nos chaînes sont complémentaires (...) Nous, nous adressons à nos abonnés qui sont là pour l'offre, le ton beIN, et la notoriété de nos consultants."  

BeIN Sports est passé devant Canal Plus Sport lors de la dernière enquête biannuelle Médiamat'Thématik réalisée par Médiamétrie concernant l'univers payant entre janvier et mi-juin. Elle dépasse désormais les cinq millions de téléspectateurs touchés régulièrement. "Nous confortons notre position de leader sur la thématique sport en additionnant les scores de beIN Sports 1, 2 et 3", s'enorgueillit le directeur de la jeune rédaction qui a été créée en juin 2012. 

Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIN Sports.
Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIN Sports. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)