"Chair tendre", la première série française avec une héroïne intersexe

écouter (94min)

La créatrice, scénariste et réalisatrice de la série "Chair tendre", Yaël Langmann met en lumière un sujet tabou. Elle était l'invitée de franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yaël Langmann, réalisatrice de la série "Chair tendre". (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

391 000 téléspectateurs étaient devant France 5 vendredi 23 septembre en prime time. La chaîne proposait l’intégralité de la série Chair tendre, dont les 10 épisodes de 26 minutes sont disponibles sur la plateforme gratuite France.tv slash

Il s’agit de la première fiction française qui traite de l’intersexualition, une anomalie physique qui ne permet pas d’être classé comme fille ou garçon. Cela concerne 1,7% des naissances dans le monde. C’est ce qui arrive à Sasha, 17 ans, l’héroïne de la série, dont le corps a été mutilé par des opérations dites "réparatrices". À l’adolescence, elle peine à trouver son identité.

Yaël Langmann, créatrice, de Chair tendre est l’invitée médias de Célyne Baÿt-Darcourt. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.