Anne Marivin : "Il a fallu que je rencontre Rebecca avant de la jouer"

écouter (8min)

La comédienne joue le rôle principal de la série-polar diffusée par TF1, et qui débute jeudi soir.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Anne Marivin, comédienne, à la cérémonie des César à Paris, le 28 février 2020. (FRANCK CASTEL / MAXPPP)

C'est une adaptation de la série anglaise Marcella que propose la chaîne TF1 à partir de jeudi 21h05, soit huit épisodes à raison de deux par soirée. Anne Marivin y incarne le rôle-titre, Rebecca, une capitaine de police ayant traqué un tueur en série voilà plusieurs années, qui s'est mise plus tard en retrait de son travail à la suite d'un drame personnel, mais qui décide de reprendre du service après de nouveaux meurtres.

L'équipe de tournage, comédiens en tête, n'avait pas forcément pour consigne de voir la série originale avant de travailler sur son adaptation, mais certains dont Anne Marivin l'ont fait.

Anne Marivin n'en est pas à son premier rôle dramatique

Une manière de mieux préparer son personnage, qui est dépressive, souffre de problèmes de mémoire sous forme de flash-backs incomplets, et doit gérer également sa vie de famille qui part en lambeaux, avec deux enfants et un mari joué par Benjamin Biolay dont elle est en train de se séparer. Anne Marivin, connue pour le grand public pour des rôles surtout de comédies comme Bienvenue chez les Ch'tis ou Podium n'en est pas à son premier rôle plus dramatique.

On pense notamment à son interprétation dans le méconnu Aux yeux des vivants du duo Alexandre Bustillo-Julien Maury (2014) ou un précédent téléfilm, déjà sur TF1, appelé Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils : "On rencontre ce personnage au premier épisode qui est une femme dans une grande souffrance et qui est rattrapée par une enquête qui l’avait obsédée. Mais cette enquête va lui permettre de renouer avec la vie sociale. On s’intéresse à son intimité et c’est une re-narration de l’histoire par rapport à la série originale. J’ai abordé une psychanalyse de cette femme, de Rebecca, pour la comprendre."

La série fait mouche pour son aspect sociétal réaliste

Outre Benjamin Biolay, plusieurs acteurs renommés sont de l'aventure, comme Clotilde Courau, Grégory Montel, omniprésent en ce moment à la télévision et au cinéma, Samir Guesmi, Baptiste Lecaplain excellent et décalé dans un rôle de geek, ou encore Patrick Timsit, qui campe un personnage inquiétant avec succès. Et si la série doit parfois composer avec des péripéties un brin "too much" (une dizaine de meurtres en quelques jours en région parisienne commis par la même personne, cela reste heureusement plutôt rare) ou de nombreuses sous-intrigues, elle fait mouche en revanche pour son aspect sociétal réaliste, présentant des couples mixtes, des couples homosexuels, de la drogue, de la nudité, ce qui a longtemps été inhabituel pour des séries françaises hors Canal+. Enfin, Rebecca prouve une nouvelle fois, à travers son casting imposant, que le fossé n'existe plus comme il y a dix ou vingt ans entre le cinéma et le domaine de la série TV : "Il n’y a plus du tout ce gap entre les acteurs de cinéma et les acteurs de série, le format maintenant n’a aucune importance. Et comme dit Benjamin Biolay très justement, maintenant quoiqu’il arrive quand on fait du cinéma, ça finit à la télévision."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.