Info culture, France info

"Ma Révolution" : entre la Tunisie de 2010 et l'histoire d'un ado

"Ma Révolution" est le titre de ce premier long-métrage signé Ramzi Ben Slima. Il est question de la révolution de Marwan, 14 ans, collègien à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
("Ma révolution" © Memento Films Distribution)

Alors que commence la jeunesse tunisienne se soulève (on est à l’hiver 2010). Marwan se retrouve bien malgré lui dans une manifestation puis en une du quotidien  "Libération". Une méprise que ce Français d’origine tunisienne va tourner à son avantage pour devenir la star du lycée et courtiser les filles, une en particulier. Devant elle, il va même se faire passer pour un héros clandestin du Printemps arabe.

Si le film a quelques faiblesses (c’est un premier film),si la dernière partie en Tunisie s’essouffle quelque peu, en revanche "Ma Révolution" a un vrai charme, une fraicheur. Notamment dans les scènes dans les rues de Paris, entre ados. Un petit côté "Les 400 Coups" à Barbès en 2010 vraiment réussi.

Le réalisateur Ramzi Ben Sliman a eu cette bonne idée : croiser la Grande et la petite histoire :  La Révolution en Tunisie et celle qui se passe dans le corps et dans le cœur de cet ado qui surfe sur la vague mais qui petit à petit va s’interroger sur son identité.

Ramzi Ben Sliman signe "Ma Révolution" avec entre autres Lubna Azabal, Samir Guesmi et le jeune Samuel Vincent. C’est en salle à partir de ce mercredi.

 

("Ma révolution" © Memento Films Distribution)