Info culture, France info

"Le moral des ménages" d’Eric Rheinardt au théâtre avec Mathieu Amalric

Le cinéma occupe énormément Mathieu Amalric, mais quand sa compagne Stéphanie Cléau, metteuse en scène lui demande de monter sur les planches, il dit oui, c'est au théâtre de la Bastille à Paris et c'est l'adaptation du roman d'Eric Rheinardt "le moral des ménages".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp - Mathieu Amalric au Phénix de Vincennes pour "Le moral des ménages")

Pour interpréter Manuel Carsen, personnage complexe, qui suscite autant l'empathie que le rejet, Mathieu Amalric excelle, il est cet homme qui raconte avec souffrance et haine son enfance dans une famille de la classe moyenne, marqué au fer rouge par l'humiliation de son père, petit employé écrasé par les autres au travail et par sa femme à la maison. A la fin de la pièce, devenu père, c'est sa fille adulte qui lui renvoie violemment à la face son égoïsme d'auteur de chanson sans succès et sa trahison de classe, Anne-Laure Tondu est, brillamment, à la fois la mère, l'épouse et la fille. Mathieu Amalric a surmonté avec talent son appréhension du théâtre.

Mais la mise en scène de Stéphanie Cléau ne parvient pas à soulever ce spectacle, même s'il y'a de bonnes idées comme le choix des musiques, le jeu très distancié d'Anne-Laure Tondu, mais cela tient aussi au choix du texte, Eric Rheinardt se passionne pour le thème de l'humiliation sociale, propice aux clichés.

"Le moral des ménages" d'après Eric Rheinardt, mise en scène Stéphanie Cléau, au théâtre de la Bastille jusqu'au 20 décembre.

(© Maxppp - Mathieu Amalric au Phénix de Vincennes pour "Le moral des ménages")