Info culture, France info

Le "Garnier's Project", le nouveau concept de Laurent Garnier

Lassé du format album classique, Laurent Garnier sort cinq mini-albums sur cinq labels différents. Des nouveautés étalées de février à juillet 2014, dans lesquelles ce fou de musique revisite les sous-genres qu'il affectionne dans la musique électronique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"Il y avait une envie de nouvel album, mais très vite, je me suis demandé si ce format était encore cohérent " raconte Laurent Garnier.

Celui qui mixe toutes les musiques depuis un quart de siècle a donc tenté une autre idée : pas un album, mais cinq EP, tous dans des styles bien différents, ciblés dans des labels qui leur correspondent et basés un peu partout sur la planète.

Chaque EP porte un titre qui correspond à un nom de lignes aériennes ou d'autoroute. Techno de club contre électro berlinoise ou variations à la française, Laurent Garnier a éclaté son talent façon puzzle aux quatre coins du monde, dans des labels allemands (AF4302 sur 50Weapons et, dès le 16 juin, un nouvel EP sur MCDE), anglais, français (A13 sur Musique Large) ou américains (AF 0490 sur Still Music).

Un format inédit pour tenter de s'adapter à la nouvelle donne musicale, mais qui permet aussi à Laurent Garnier d'assouvir son goût pour les différentes chapelles techno et électro, avant de faire le lien entre chacune. Révélés au public au compte-goutte sur plusieurs mois, ces nouveaux titres devraient être ensuite réunis à la fin de l'année sur un projet commun, que le DJ -sans rien révéler de plus- promet de grande ampleur.

A suivre :

Le Yeah Festival, monté par Laurent Garnier à Lourmarin, du 6 au 8 juin 2014.

Les dates de concerts de Laurent Garnier et notamment au Rex Club le 18 mai 2014 ou à Lyon le 28 mai dans le cadre du festival Nuits Sonores. 

(©)