Info culture, France info

Jim Jarmusch se lance dans le film de vampires

Quand Jim Jarmusch, figure emblématique du cinéma indépendant américain, s'essaie au film de vampires avec Only Lovers Left Alive, c'est en y apportant évidemment sa touche personnelle. Pas de morsures sanglantes ou de créatures torturées par leurs hormones comme Hollywood en livre beaucoup aux ados ces derniers temps.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Jim Jarmusch nous embarque dans une histoire d'amour au long cours, entre deux esthètes passionnés de musique et de littérature. Lui, s'appelle Adam, vit à Detroit, telle une rock star recluse, entouré d'instruments d'une autre époque. Elle s'appelle bien sûr Eve, vit à Tanger et fréquente des écrivains d'un autre âge. Mariés depuis des siècles, ces deux là trainent donc leur mélancolie entre l'Amérique et l'Afrique du Nord.

Une mélancolie parfois teintée d'humour mais exacerbée surtout par la déliquescence du monde qui les entoure car ce film est aussi une réflexion désenchantée sur l'état de la planète, sur ces villes, comme Detroit, une ville que filme Jarmusch et qu'il affectionne particulièrement, et où les parkings désaffectés ont remplacé les salles de spectacle.

Jim Jarmusch livre un tableau assez noir du monde contemporain, tout en étant un grand film romantique. Dans ce monde assez désespérant, il reste la musique, les arts et l'amour. L'amour incarné à l'écran avec beaucoup de grâce et de douceur par Tom Hiddleston et Tilda Swinton.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)