Culture d'été, France info

Houellebecq veut "plaire aux femmes" dans le film Near Death Experience

Il y a quatre ans, Michel Houellebecq obtenait le prix Goncourt. Cette année, il pourrait prétendre au César du meilleur acteur pour son rôle dans le film "Near Death Experience" de Gustave Kervern et Benoit Delépine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© EPA/MAXPPP)

Michel Houellebecq se révèle dans le film Near Death Experience.  L'écrivain était à l'affiche du téléfilm de Guillaume Nicloux il y a deux semaines, L'Enlèvement de Michel Houellebecq , cette fois, on le retrouve dans le rôle principal du nouveau film de Gustave Kervern et Benoit Delépine, "NDE", qui sort ce mrecredi dans les salles. Et il y impose un vrai personnage de cinéma. Même si cette fois à l'ecran, le personnage qu'incarne Houellebecq se prénomme Paul , il ne faut pas s'y tromper. C'est bien encore Michel Houellebecq, ou du moins le personnage romanesque qu'il est lui-même devenu, que l'on voit déambuler en short de cycliste sur les chemins rocailleux de la montagne Sainte-Victoire, livrant ses dernières réflexions sur la vie, la mort et le couple, dans la peau d'un homme dont le seul projet désormais est de mettre fin à ses jours 

Houellebecq cherche la mort

 Et au fil de cette errance, les réalisateurs, et Houellebecq lui-même, jouent parfaitement du personnage que l'écrivain a lui-même créé :  une sorte de symbole  du spleen de l'époque, un chantre du crépuscule de nos sociétés. Et il réussit à happer le spectateur. Qu'il danse sur du hard rock ou parle aux pierres, il impose un personnage de cinéma assez inédit, à la fois tragique et burlesque, comme un Buster Keaton des temps modernes. 

L'écrivain d'ailleurs se voit bien poursuivre cette nouvelle carrière d'acteur : "Ca ne me paraît pas a priori impossible. J'ai bien aimé. C'était très agréable ce tournage. Là, c'est trop neuf. Je ne peux pas vous expliquer où est le plaisir du comédien. Mais il existe, c'est très puissant comme sensation. Ce serait encore un développement surprenant dans ma vie, mais j'ai eu beaucoup de développements surprenants dans ma vie." 

Un film  "pour plaire aux femmes"

 Michel Houellebecq lance un appel aux spectatrices : "Ce n'est pas le thème du suicide qui ressort le plus dans ce film. C'est une sorte de bilan, pas amer du tout, sur le couple, la famille, par un homme qui a décidé d'arréter. Curieusement, je pense que c'est un film qui peut plutôt plaire aux femmes, parce que ce qui passe dans la tête d'un homme n'est pas si souvent exprimé, sur toutes ces questions, le couple et la famille, à long terme." 

(© EPA/MAXPPP)