Info culture, France info

Avec Nekfeu, le rap français a du fond et de la mémoire

Le rappeur Nekfeu sort aujourd'hui son premier album, "Feu", après avoir reçu beaucoup de louanges avec son groupe 1995. Dans ses textes extrêmement travaillés, il affiche une maturité étonnante et une technique originale, loin des productions de rap contemporain. Ses modèles et ses références, il les puise notamment dans les débuts du courant musical en France dans les années 1990.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Nekfeu sort son premier album en solo, après le succès avec 1995 © MAXPPP)

Dans le rap de Nekfeu, on n'est pas dans l'ego-trip, cette manie de claironner et se la jouer, propre à beaucoup de productions du rap français. Non, le jeune homme de 25 ans a choisi de ciseler ses textes autour de sa vie. Paris, l'adolescence, les potes, Nekfeu a rassemblé des textes écrits depuis des années, entouré de toutes les références qui l'ont nourri, celles du rap comme Lunatic, IAM ou Mc Solaar, mais aussi des plus littéraires comme Maupassant (dans la chanson Le Horla ) ou Milan Kundera.

Ces références au passé étaient déjà bien présentes dans le collectif 1995, avec lequel il s'est fait connaître il y a quelques années. Pour le grand public, le rap de Nekfeu est plus accessible, car il sait écrire, c'est une évidence, il manie les mots comme il jongle avec les rythmes. Il se permet aussi de collaborer avec des artistes hors de son milieu, comme son ami Ed Sheeran, la superstar de la pop anglaise. De la pop, même si le jeune homme reste accroché au rap, conscient aussi de pratiquer un style musical qui reste mal considéré par beaucoup en France.

La formule de la réussite de ce premier album est simple, en réalité. Plus que du rap, Nekfeu écrit des chansons, sans autre prétention que de coucher sur papier le quotidien et les souvenirs poétiquement banals d'un jeune homme de 25 ans.

Nekfeu, Feu (Polydor). Sortie le 8 juin.

(Nekfeu sort son premier album en solo, après le succès avec 1995 © MAXPPP)