Info culture, France info

Anne Plantagenet : ce que le fait divers dit de nous

"Appelez-moi Lorca Horowitz" est un roman double, celui d’une mythomane et de sa narratrice.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
("Appelez-moi Lorca Horowitz", de Anne Plantagenet, aux Editions Stock © Maxppp)

C'est un fait divers, lu dans un journal, remanié par la romancière, pour confronter sa narratrice à cette histoire incroyable. Lorca Horowitz est une jeune andalouse, sans charme, ronde, mal fagotée, qui après une rupture amoureuse va réinventer sa vie. Ça commence par un coup de pouce du destin, elle est recrutée dans une agence d'architecture près de Séville, dirigée par un couple parfait : ils sont beaux, riches, brillants et généreux, ils offrent à Lorca, simple assistante, une protection bienveillante.

Quand la narratrice s'immisce dans le récit

Mais la timide jeune femme se métamorphose en redoutable mythomane voleuse : peu à peu, elle se transforme en copiant sa patronne. Lorca maigrit, embellit, son mimétisme plongera Rocio, son employeur, dans la dépression. Et Lorca finance son projet fou en piochant de plus en plus dans la caisse de l'agence. Là où le roman prend toute sa force, c'est quand la narratrice s'immisce dans le récit : plus elle se passionne pour ce fait divers, plus elle revit sa propre histoire, celle d'un amour brisé, dans ce même décor du sud de l'Espagne. "C’est ce qui m’a fascinée ", dit l’auteur, "ce que le fait divers dit de nous ".

 

La plume d'Anne Plantagenet est alerte, les deux histoires se croisent, quand la narratrice avance vers sa vérité, le personnage de Lorca se perd dans son mensonge.

 

"Appelez-moi Lorca Horowitz" d'Anne Plantagenet est édité chez Stock.

("Appelez-moi Lorca Horowitz", de Anne Plantagenet, aux Editions Stock © Maxppp)