Cet article date de plus de neuf ans.

Le Bonheur est dans le MOOC

Au menu d'Info Campus, le journal de l'actualité étudiante préparé par Sandrine Chesnel: le MOOC du bonheur, la supériorité du papier et du crayon, et les études en alternance.
Article rédigé par Sandrine Chesnel
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
  (©)

Le MOOC du bonheur

Au départ, il y a un professeur de psychologie de l'université de Berkeley,
aux Etats-Unis, qui donnait des conférences sur le développement personnel
aux étudiants de son université.

Face au succès de ces cours et à l'impossibilité d'accueillir tout le monde, ce professeur a décidé de créer... un MOOC, un de ces "cours massifs en ligne" qui permettent de suivre gratuitement des cours à distance. Ainsi est né "The Science of Happiness", un cours ouvert à tous, qui proposera à partir de septembre 2014 des leçons sur la psychologie positive,
la méditation, la compassion...

L'inscription est gratuite, des tests et des exercices sont prévus chaque semaine pour évaluer les étudiants. 30 000 personnes se sont inscrites, mais les auteurs du MOOC tablent sur
100 000...

Vidéo de promotion du MOOC sur le bonheur:

Alternance

Un rapport remis vendredi au président de la République rappelle que les formations en alternance (contrats d'apprentissage et contrat de professionnalisation) sont le meilleur passeport vers l'emploi: ainsi deux étudiants sur trois ayant reçu une formation en apprentissage sont embauchés avant même d'être diplômés... Des chiffres encourageants -sauf que le nombre de contrats en alternance a baissé de 7% sur un an.

A ne pas rater par ceux qui cherchent un contrat en alternance: le Forum de l'alternance, les 6 et 7 mai
à la Cité des sciences et de l'industrie. La liste des postes
offerts
est disponible sur le site de l'évènement.

A lire aussi cette étude l'EM Normandie, reprise par Le Figaro Etudiant

Papier et crayon

D'après une étude américaine repérée par le site internet Slate.fr, les étudiants qui écrivent leurs cours à la main les retiennent mieux que ceux qui les tapent à l'ordinateur.

En effet, quand on tape un texte directement sur
ordinateur, on écrit plus vite et on est donc tenté de saisir sur l'écran tout
ce qu'on entend...Alors que quand on écrit à la main, on doit choisir ce qu'on écrit, parce
qu'on est moins rapide: le
cerveau est plus actif, puisqu'il doit comprendre et sélectionner ce qu'il va
écrire -et donc on retient mieux le contenu du cours...

Faut-il pour autant abandonner la prise de notes sur ordinateur, ultra répandue dans les amphis et les salles de classe? Peut-être pas: sur leur blog, les auteurs de Réussir en
droit
suggèrent une solution simple: il suffit de faire ses fiches de révision à la main. Ainsi l'étudiant (ou le lycéen) fait travailler sa mémoire visuelle, et retient
mieux ses cours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.