Cet article date de plus de sept ans.

Que devient le Madoff berrichon ?

écouter (5min)
Ce courtier en assurance a détourné plusieurs millions d'Euros. De l'argent provenant de personnes à qui il avait fait miroiter Il est mis en examen. Sous contrôle judiciaire. L'instruction est en cours. On connait maintenant l'ampleur de l'escroquerie : Une centaine de victimes déclarées et 11 millions d'euros de préjudice.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (escroquerie © Fotolia)

L'affaire a été découverte en  janvier dernier

Il est mis en examen depuis le mois de mai dernier. Il n'est pas en prison. Il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire .Ses biens et ses comptes ont été saisis. L'instruction est en cours. Une juge de Chateauroux va maintenant devoir déméler tous les noeuds de cette affaire plutot complexe.

On connait maintenant l'ampleur de l'escroquerie : une centaine de victimes déclarées et onze millions d'euros de préjudice. L'escroc a sévi dans plusieurs départements. Une association des victimes du Madoff berrichon s'est créee en fevrier dernier.

Il utilisait toujours le même procédé : démarcher, convaincre de nouveaux clients pour rembourser les plus anciens ceux qui réclamaient leur argent .Ses victimes sont pour beaucoup des artisans , des commerçants et des agriculteurs qui souhaitaient optimiser leur retraite. 

Qui est donc ce Madoff berrichon 

Roland Bernard, c'est son nom, est un courtier en assurance d'une soixantaine d'années qui avait pignon sur rue à

Néons-sur-Creuse dans l'Indre . Un bon père de famille sans signe exterieur de richesse. Un homme ordinaire qui n'avait jamais attiré l'attention sur lui.Quand l'affaire a éclaté en janvier dernier, il avait expliqué avoir été victime d'un racket incessant depuis une trentaine d'années Pour payer,  il aurait ainsi épuisé l'épargne du ménage, les économies de ses parents, avant de solliciter des connaisances et des clients dans sa cavalerie financière. La justice est sceptique . Toutes les victimes décrivent un homme très professionnel, sympathique. Certains le connaissaient depuis une trentained'années . 

 

Ou est passé l'argent ?

L'association des victimes aimerait savoir s'il y a d'autres responsablités dans cette affaire. Les victimes espèrent pouvoir récupérer des fonds en visant banques et assurances qui auraient pu par négligence couvrir les activités de l'escroc. Mais le Madoff berrichon a toujours affirmé avoir agi seul. Il mettait même certains chèques sur son propre compte . Et il reste un grand mystère ou est passé l'argent ? C'est la grande question .  

Le plus étonnant, c'est que des affaires comme celle-ci,  il y en a très regulièrement en France. Il y a en ce moment une instruction concernant un Madoff breton. Un procès aura lieu en mars prochain à Versailles également pour une affaire de cavalerie fiancière comme celle-ci.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.