Ils ont fait l'actu, France info

Que devient la petite ville de Lac-Mégantic au Québec ?

Cette petite ville a été le théâtre d'une catastrophe ferroviaire en juillet 2013. La reconstruction va bientôt commencer. Un an et demi après les habitants pleurent leur vieux centre-ville.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Catastrophe ferroviaire de Lac-Magentic au Canada © Maxppp)

Avant-hier, samedi, pour la dernière fois ils ont pu se rendre dans la zone dévastée. Inaccessible depuis la catastrophe ! La municipalité de Lac-Mégantic organisait une marche pour ceux qui le souhaitaient.

 Une quarantaine de bâtiments vont être rasés et reconstruits. La zone doit être totalement dépolluée : les sols étaient gorgés de pétrole. Sur les presque huit millions de litres que transportait le convoi,  six millions se sont écoulés du train. La catastrophe est évidemment encore dans tous les esprits. Impossible d'oublier : un an et demi après les habitants de Lac-Mégantic ont toujours sous leurs yeux les traces de l'explosion et de l'incendie.

Beaucoup ont perdu des proches, des voisins

  Une centaine de personnes ont du être relogées. Autant de commerces et d'entreprises ont du déménager. Un nouveau centre-ville va donc naître. La décontamination complète des sols et la reconstruction prend du temps. Et coûte cher : largement au dessus des moyens de cette petite ville de six mille habitants. C'est donc l'État fédéral canadien et l'État du Québec qui vont payer les travaux. La municipalité espère que les premiers bâtiments seront prêts fin 2015. 

L'idée est aussi de recontruire avec de nouvelles normes environnementales. Colette Roy Laroche, la maire de Lac-Mégantic était en France la semaine dernière pour s'inspirer de chantiers déjà réalisés ici. Au-delà de Lac-Mégantic, cette catastrophe pourrait avoir des conséquences très importantes pour tout le pays. 

Pas de contrôle 

Il y a d'abord et toujours l'enquête judiciaire pour déterminer les responsabiités. Les premières conclusions rendues publiques mettent en lumière un défaut de contrôle de la part des autorités canadiennes. Il y a aussi un débat plus large sur le transport ferroviaire très important dans cet immense pays. Le gouvernement canadien vient donc de décider de renforcer les mesures de sécurité. Autres conclusions des enquêteurs : la société ferroviaire impliquée n'avait pas de culture de la sécurité.

Le train qui a explosé à Lac-Mégantic venait du Dakota, du Nord des États-Unis et se dirigeait vers Saint-Jean, au Nouveau Brunswik ou se trouve la plus importante raffinerie du Canada.  L'exploitation du pétrole sous toutes ses formes est devenue frénétique en Amérique du Nord. Et faute d'Oléoduc, les convois d'une centaine de wagons-citernes chargés de brut sont très nombreux. De quoi inquiéter les populations concernées.  L' état de l'enquête sur la catastrophe les débats et les polémiques corollaires sont encore très présents dans les médias canadiens.

(Catastrophe ferroviaire de Lac-Magentic au Canada © Maxppp)