Cet article date de plus de huit ans.

Le covoiturage carbure en Europe

écouter
Véritable phénomène de société, le covoiturage fait de plus en plus d'adeptes. Plus de 3 millions de français déjà convertis au partage de voiture pour les longues distances. Un marché qui aiguise l'appétit des géants et particulièrement la SNCF. Le groupe de transport français vient de rajouter à son portefeuille de services, du covoiturage copiant ainsi le modèle allemand.  
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Les Allemands ont pris une longueur
d'avance dans ce domaine. Le covoiturage est rentré dans les mœurs depuis
longtemps. On estime à 11 millions le nombre de conducteurs ou passagers qui
ont testé cette formule Outre-Rhin.

le covoiturage se développe certes pour des raisons
écologiques mais aussi économiques. Partager sa voiture coute moins cher que le
train.

En France cette nouvelle manière de voyager grignote des
parts de marché sur les trajets longue distance effectués en  TGV. Du coup la SNCF a riposté en achetant dernièrement
le site d'autopartage 123en voiture.com.

Objectif : compléter son offre de
transport plus écolo. Avec sa frappe commerciale et un réseau de vente
extrêmement puissant, le groupe de transport français arrivera t'il à faire de
l'ombre à la start up blablacar.com leader sur le marché du
covoiturage? 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.