Cet article date de plus de dix ans.

Sondage, "révélations" : les bruits de "fonds" de la campagne

écouter
___________________
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'invité de l'Hyper revue de presse

Ce matin, Axiom, à l'occasion de la sortie de son livre "J'ai un rêve" chez Denoël.

Le rappeur d'origine lilloise, porte-parole du collectif AC Le Feu évoque la campagne présidentielle, la place des banlieue et des quartiers populaires dans le débat politique, et les expériences menées par le gouvernement américain destinées aux résidents des quartiers populaires français.

Par ailleurs, vous pouvez réécouter ici l'émission "Le Grain à moudre" de nos confrères de France Culture avec Axiom et Gilles Kepel autour de la question "Où est passée la banlieue", diffusée le 8 mars dernier.

Au sommaire : un sondage qui donne pour la première fois Nicolas Sarkozy devant François Hollande dans les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle. Egalement à la Une, les accusations de Mediapart et de Libération qui évoquent des soupçons de financement occulte de la campagne de Nicolas Sarkozy par Kadhafi et par de l'argent libyen en 2007.

Les titres : une question qui concerne le quotidien de beaucoup de Français à la Une du Parisien et d'Aujourd'hui en France : "Pourquoi nos factures d'eau explosent", en 15 ans, le prix de l'eau a augmenté de 57% avec de grosses disparités, jusqu'à 7,50€ le mètre cube en Bretagne contre 2,89€ à Paris, et aujourd'hui 2 millions de foyers ont du mal à régler leur facture d'eau. Au point qu'on parle d'une alllocation sociale spécifique, elle concernerait plus d'un million de personnes en France.

La politique également à la Une : "Avoir 20 ans sous Sarkozy", c'est la Une de Libération, des jeunes que Libération présente désenchantés, contestataires, conformistes ou pro-système, bref un peu de tout mais avec ces quatre grandes familles qui se dessinent... Dans la Croix, comme chaque mardi, l'une des grandes questions de la présidentielle, ce matin "faut-il davantage de protectionnisme ?" Dans le Monde, une autre question, "comment relancer la croissance française ?", le Monde qui passe au crible les projets des candidats sur le sujet...

Dans les Echos, c'est la présidente du Medef Laurence Parisot qui juge les candidats en matière de fiscalité et d'entreprises... Enfin l'Humanité répond à Nicolas Sarkozy hier soir sur TF1. Face à un Sarkozy qui selon l'Huma réduit le projet européen à Schengen, l'Huma propose avec Jean-Luc Mélenchon "un virage à gauche pour l'Europe".

La présidentielle à la Une avec ce matin une double actualité dans les journaux, entre sondage et révélations...

D'un côté un bruit de fond de sondage, de l'autre un bruit de fonds tout court... Ces bruits de fonds entre l'Elysée et la Libye dont parle Libération, des fonds comme des financements, Libération relaye les accusations formulées hier Mediapart.

"Grotesque" a déjà répondu Nicolas Sarkozy hier soir sur TF1. Il répondait à ces accusations de Mediapart sur des soupçons de financement occulte de sa campagne de 2007 par Kadhafi sur fond de contrat libyen, le contrat Amesys, signé en 2007. Selon Mediapart et Libération, les confidences d'un intermédiaire accréditent ces soupçons.

Violette Lazard évoque aussi ce matin dans Libération une note "explosive", qui n'aurait toujours pas été remise à la justice, une note dans laquelle figure une somme, 50 millions d'euros, et des initiales, BH, pour Brice Hortefeux... Interrogé par Libération, l'ex-ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy affirme que tout est absolument faux et préfère ne pas commenter ce qui, dit-il, est ridicule. Ridicule, grotesque, le détail de ces accusations à lire donc sur Mediapart et ce matin dans Libération...

L'autre bruit de fond, c'est celui des sondages, avec une nouvelle livraison, et une bonne nouvelle pour le candidat Sarkozy, une tellement bonne nouvelle que le Figaro en a chamboulé sa Une, les inquiétudes des chefs d'entreprise ont disparu pour laisser place à ce titre dans la dernière édition : "Sarkozy passe devant Hollande", c'est le résultat d'un sondage de l'Ifop...

Les courbes qui se croisent pour la première fois, ce moment tant espéré dans le camp du candidat Sarkozy, pour le Figaro c'est un "tournant psychologique", dans la foulée du meeting de Villepinte et en plein marathon médiatique... Effet Villepinte aussi pour parismatch.com qui parle de son côté de coup de tonnerre et de sondage-événement.

Dans la presse, il y a aussi une vidéo qui provoque une polémique...

C'est un spot publicitaire diffusé par la Commission européenne il y a quelques jours et retiré depuis face au tollé peu après sa mise en ligne sur Internet... C'est en fait un pastiche du film Kill Bill de Tarantino, on y voit une pure jeune fille, l'Europe, dans une usine désaffectée...

Soudain, un maître du kung-fu aux yeux bridés tombe du ciel, suivi par un sarrasin enturbanné armé d'un sabre et d'un grand Noir musclé, tous visiblement menaçants... Mais ils ne feront pas le poids face à la jeune fille qui va se multiplier à l'écran, elles sont en fait bientôt 27 silhouettes. Les trois méchants barbares sont encerclés et finissent par rendre les armes sous l'effet d'un souffle civilisateur.

Quant aux 27 jeunes filles, elles se transforment à la fin du clip en autant d'étoiles accrochées au drapeau européen. "C'est beau", écrit Flora Beilloin dans l'Humanité, mais "c'est surtout un ramassis de clichés racistes"...

Le clip a déclenché une levée de boucliers sur Internet, et face à l'avalanche de critiques indignées, le clip a donc été retiré, la Commission européenne a même présenté des excuses. Un clip qu'on peut voir notamment sur lhumanite.fr

L'actualité du Web

31 propositions

La politique
toujours, mais sous le signe de la dérision… Ca se passe sur le Web, avec un
site qui recense des idées totalement démago à soumettre aux candidats pour
améliorer leur programme.

C'est à découvrir sur le site 31propositions.com, relevé par le
site des Inrockuptibles.
31 propositions qui sont collectées auprès des
utilisateurs de Twitter depuis le début du mois. Des idées pour aider les
candidats à proposer le programme le plus démago qui soit, c'est l'idée malicieuse
et rigolarde de , un jeune directeur artistique. Comme le signale
Les Inrocks, puisque la viande hallal est devenue la première préoccupation des
français, puisque les radars routiers sont au cœur des dîners et que la
suppression du mot "race" de la constitution est devenue un enjeu de
civilisation, autant se lâcher sur les idées les plus futiles.

Quelques propositions piochées parmi les 12 déjà listées :
consultation médicale gratuite quand le médecin ne vous prend pas à l'heure,
rendre la monnaie sur les tickets restos, bannir le changement d'heure quand on
perd une, interdire aux coiffeurs de couper les cheveux trop courts ou encore
toujours plus de zones pour les vacances scolaires… Alors, vous qui vous dites
souvent, ah si j'étais au pouvoir, je ferais bien çi ou ça… n'hésitez pas à
contribuer de la manière la plus démagogique possible. 31propositions.com
attend vos idées via Twitter. Un classement de ces propositions les plus
appréciées par les visiteurs du site sera publié début avril…

South By Southwest : grandeur et décadence

Si
vous avez un compte Twitter, depuis vendredi, vous devez voir passer de temps
en temps
dans les messages le mot clef : "". Ce hashtag concerne un
des événements
culturel et technologique les plus important de ce premier trimestre : le festival
South By Southwest aux USA. On y parle Internet et nouvelles technos, cinéma et musique. 

Le South By Southwest se déroule à Austin au Texas. c'est l'un des
moments clefs de l'année, un rendez-vous important pour celles et ceux qui
s'intéressent au Web, à lacréation et à la musique.

Un festival qui prend de l'importance chaque année, au point que
le désormais célèbre studio d'animation taïwanais NMA s'attaque à l'événement.
NMA c'est ce studio qui a déjà livré des films d'animation réalisé dans le style
des Sims, sur la mort d'Oussama Ben Laden ou sur l'affaire DSK. Des vidéos vues
des millions de fois, on ne sait jamais si c'est totalement ridicule ou
parfaitement absurde. Cette fois-ci, les réalisateurs se font plaisir à décrire l'événement
dans une vidéo très décalée !

Une vidéo à regarder sur le site américain Movie Line, un petit film
qui vous expliquera pourquoi vous n'êtes
pas assez cool pour aller au South By Southwest… Le festival est caricaturé en
rassemblement de gens branchés, de hipsters, ceux qui sont censés faire les
tendances, le tout coûtant très cher… Pas tendre… pas tendre aussi et même
plutôt cynique et révoltante cette idée d'une agence de communication anglaise
qui a organisé une opération lors du festival. C'est à lire sur le site de la
Tribune
.

Cette agence a transformé des SDF en bornes Internet WiFi ambulantes. Ils
sont 13 dans les rues repérables avec un teeshirt, vous donnez ce que vous
voulez pour le prix de la connexion. L'agence dit reverser l'argent aux sans-abris. Réactions indignées sur le blog de l'agence : "Vous transformez les sans
abris en équipement", "Ce n'est pas une bonne idée d'utiliser des personnes
défavorisées et marginalisées pour rendre plus pratique l'accès de personnes
majoritairement blanches et forcément plus riches à leurs comptes Facebook ou Twitter…". Une initiative qui vous donne envie de vous déconnectez
immédiatement pour réfléchir…

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.