Hyper revue de presse, France info

Pollution, Nobel et le défi au roi d'Espagne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

AVEC D'ABORD CE MATIN dans les journaux l'inquiétude pour l'état des fleuves et des rivières de France...

Dégueulasse, le mot est à la Une après les déclarations de Fadéla Amara sur l'amendement ADN,
dégueulasse aussi les eaux de nos cours d'eau : c'est dit autrement mais c'est ce qui ressort d'une étude du ministère de l'écologie, publiée dans le Monde et le Parisien. On savait déjà que le Rhône était très touché par la pollution aux PCB, plus connus sous le nom de pyralène...
Mais en fait c'est une grande partie du territoire français qui est touché, la Seine, la Loire, l'Allier, le Rhin et la Moselle... Les pollueurs sont à chaque fois des usines chimiques ou des industries implantées près des cours d'eau.
La carte de la France de la pollution est dans le Parisien, et c'est en fait la conséquence de 150 ans d'histoire industrielle de la France... On savait déjà que plus aucun poisson pêché dans le Rhône ne peut être commercialisé par mesure de précaution, de nouvelles interdictions pourraient suivre pour les autres cours d'eau concernés.

UN HOMME AUSSI A LES HONNEURS DE LA PRESSE...
Sa photo est à la Une du Figaro, des Echos, de la Tribune et de Libération : inconnu du grand public, c'est le Nobel de Physique Albert Ferte, ce Français qui a révolutionné l'informatique titre le Figaro.
Récompensé avec un confrère allemand, pour ses travaux sur le principe de magnétorésistance géante, utilisé entre autres dans les disques durs des ordinateurs.
A Strasbourg, on apprécie tout spécialement, pour les Dernières nouvelles d'Alsace, dans le domaine politique, aussi, ce prix conjoint arrive à propos. Comme un symbole, il montre ce qui peut être réalisé par la France et par l'Allemagne quand les potentiels se complètent.
Avec un bémol dans les Dernières Nouvelles d'Alsace comme chez ses confrères de la presse régionale : dommage que les bénéfices du brevet à coups de milliards profitent surtout à l'industrie informatique mondiale. L'Union de Reims enfonce le clou : l'argent que nous n'investissons pas pour établir des brevets, d'autres l'engagent pour nous pour prendre notre place... le Prix Nobel Albert Fert à aussi le mérite de nous rappeler à cette dure réalité, conclut l'Union...

UN AUTRE HOMME A LA UNE, c'est le roi d'Espagne Juan Carlos...Juan Carlos défend la monarchie espagnole, titre le Figaro...
Décidément ça ne va pas fort pour les royaumes qui nous entourent, la Belgique reste minée par une interminable crise politique, en Espagne, le roi est obligé de monter en première ligne face aux attaques dirigées contre lui.
Après l'affaire des photos du couple royal brûlées en Catalogne par des indépendantistes, la dernière flèche est venue de la radio de l'Eglise catholique, qui appelle carrément le roi à abdiquer en faveur de son fils.
Récemment, le roi a été obligé de défendre le rôle de la monarchie parlementaire dans un discours public, du jamais vu. Pour redorer son blason, il préside aujourd'hui un conseil de défense nationale en compagnie du prince héritier, là encore du jamais vu raconte le Figaro qui conclut : jusqu'à cette année 2007, le roi était sacré en son royaume, le critiquer, une offense impensable, l'insulter un crime passible des tribunaux.... mais le tabou vient de voler en éclat.

ENFIN LES JOURNAUX CE MATIN reviennent largement sur la polémique lancée hier par Fadela Amara...

Dégueulasse : le mot était lâché par la secrétaire d'Etat à la politique de la Ville à propos des tests ADN pour les immigrants, vous l'avez entendu dans le journal, c'est un mot qui revient dans toute la presse ce matin...
On en reparle sur France Info dans vingt minutes, après le prochain journal avec les patrons de Libé et du Figaro.
Libération relève aussi que par les hasards de l'actualité, cette polémique tombe au moment de l'inauguration aujourd'hui de la cité de l'immigration à Paris.
Pas de flonflons note Libération, même pas d'inauguration officielle.
D'ailleurs encore un hasard de l'actualité, Nicolas Sarkozy est en Russie, et Brice Hortefeux le ministre de l'Immigration est en Espagne.
Pour Libération, à côté des tambours et des trompettes qui ont accompagné récemment l'ouverture du musée du Quai Branly ou de la Cité de l'architecture et du patrimoine, ces absences et ce silence officiel pose question.
C'est pourtant un grand musée, c'est la Une du Parisien, c'est la première fois dit le quotidien que la France va rendre hommage aux étrangers devenus français avec ce musée voulu par Chirac et Jospin, le premier lieu de mémoire sur l'immigration.

L'Humanité en parle aussi à la une de cette cité de l'immigration, en évoquant le musée qui dérange Sarkozy et Hortefeux et qui titre aussi sur cette inauguration trop discrète pour être honnête.-
Au même chapitre, la Croix rappelle que les grands-parents de Dimitri Szarweski et de David Skrela étaient des immigrés polonais.-Thierry Dusautoir, Pieter de Villiers, Yannick Nyanga et Serge Betsen sont tous des enfants du continent africain arrivés en France dans leur jeunesse.
Pour eux pas de test ADN, ce sera plutôt le match test du XV de France samedi, face aux Anglais, le XV de France Entre deux Logiques dans l'Equipe, car c'est l'heure du choix pour le sélectionneur Bernard Laporte, on connaîtra vers 10 heures sur France Info la composition du XV de France pour samedi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)