Hyper revue de presse, France info

Nicolas et Carla, et le sort des SDF

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

A la une ce matin : Nicolas Sarkozy et Carla Bruni...

Et c'est la fin des rumeurs qui couraient depuis des semaines le tout-Paris et le tout-internet : deux mois après la séparation de Nicolas et Cécilia, l'Express a révélé l'information le premier sur son site internet hier soir, et même confirmé par la voix de notre confrère Christophe Barbier...
A l'Elysée aucun commentaire, mais est-ce que c'est vraiment la peine, apparemment non puisque la nouvelle idylle présidentielle fera la une cette semaine de Point de vue, Paris-Match et Closer... Ce matin, c'est déjà la une du Parisien-Aujourd'hui en France, du Figaro et de Libération.

A la Une de Point de Vue, publiée dans le Figaro et dans le Parisien, Carla Bruni c'est la Dame de Coeur du Président...
Carla Bruni et Sarkozy s'affichent ensemble titre le Parisien, avec à la une la photo de deux visiteurs remarqués à Disneyland Paris, le chef de l'Etat et son amie Carla, c'était samedi... Une opération qui ne doit rien au hasard précise le Parisien.
"L'amie du président" c'est aussi le titre du Figaro avec une photo de Carla Bruni, et pour Libération c'est Conte de fées chez Disney, les journaux qui rappellent la carrière de mannequin de Carla Bruni devenue ensuite chanteuse à succès...
Et sa réputation de croqueuse d'hommes n'est plus à faire dit aussi le Parisien qui fait la liste de ses conquêtes, de Mick Jagger à Eric Clapton, et en France elle séduit dit le Parisien Louis Bertignac, Arno Klarsfeld, Charles Berling, et même un éminent membre du PS, le Parisien ne dit pas lequel... du PS à Sarkozy, c'est sûrement ce qu'on appelle le jeu de l'ouverture...

Après le divorce avec Cécilia, Carla c'est l'héroïne de la saison 2 du président dit Libération... Libération qui fait aussi remarquer que c'est une proie plus glamour et plus rive gauche que les Mireille Mathieu, Henri Salvador ou Enrico Macias et autres vieilles gloires tartignolles du music-hall et de TF1 réunies et exhibées à la Concorde un soir d'élection.
En tout cas, Carla et Nicolas après Cécilia et Nicolas, voilà dit l'Express sur son site internet qui devrait spectaculairement relancer le débat sur la médiatisation de la vie privée du président...
Bon courage leur lance à tous les deux Libération, et pour savoir ce qui l'attend, Nicolas Sarkozy peut méditer sur les chansons de Carla Bruni, elle le dit elle-même dans l'un de ses textes rappelle le Figaro, je suis excessive, j'aime quand ça désaxe... et on ajoutera le titre de son dernier album, No promisses, pas de promesses...

Moins glamour, les SDF à la une ce matin...

Ne les manipulez pas demande France Soir, qui titre sur l'urgence humanitaire pour les SDF, les promesses jetées à l'eau titre l'Humanité après l'évacuation du campement des Don Quichotte près de Notre-Dame ce week-end, l'Humanité cite notamment un responsable du Secours catholique pour qui rouvrir des gymnases pour accroître les capacités d'accueil c'est un bond en arrière de 20 ou 30 ans, et qui se dit atterré que Christine Boutin affirme qu'il n'y a pas de problèmes d'hébergement.
Alors justement, la polémique enfle dit le Figaro, qui dit la vérité se demande la Croix, la ministre qui affirme qu'il reste des places dans les foyers, ou les associations qui disent le contraire ?
D'après les chiffres cités par la Croix, ce sont plutôt les associations, sans parler de tous ceux qui vivent peut-être avec un toit, mais dans des conditions indignes. Oui, les Don Quichotte ce week-end ont d'abord fait un coup médiatique, mais qui s'en plaindra en dehors du gouvernement demande la Croix, qui répond sûrement pas ceux qui vivent l'exclusion du logement comme une grande violence et qui sont de plus en plus nombreux, comme ceux qui se retrouvent dit la Croix à vivre dans leur voiture parce qu'un salaire minimum ne suffit plus à trouver un logement décent.
Oui dit Christine Boutin la ministre dans le Figaro, il y a bien un problème de logement mais il ne faut pas confondre avec l'hébergement d'urgence.
Car c'est la conclusion du Figaro : au-delà de cette polémique, c'est bien le problème sur lequel tout le monde est d'accord, celui de la réalité de la crise du logement.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)