Cet article date de plus de dix ans.

Arnaque géante au Bourgogne et crise "diplomatwitte"

écouter
Une affaire qui risque de porter atteinte à l'image de la Bourgogne avec une arnaque géante sur plus de deux millions de bouteilles, une avalanche de réactions et de commentaires après le tweet de Valérie Trierweiler. Egalement au sommaire,le "témoin-mystère" de l'affaire Kerviel, et la nouvelle "bulle" qui risque de provoquer un nouveau séisme économique cinq après celui des subprimes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

 

Au sommaire :

 - Une arnaque géante en Bourgogne : au moins deux millions de bouteilles de grands crus "trafiquées". Quatre dirigeants d'une grosse maison de négoce ont été placés en garde à vue la semaine dernière et seront jugés.C'est la Une du Bien Public et du Journal de Saône-et-Loire. Explications avec Gilles Dupont , chef du service société/enquêtes du Bien Public.

 - Le "tweetgate" ou le "Valériegate" : "ça ressemble à une scène de Molière à moins qu'il faille chercher du côté de Macbeth", le désormais fameux tweet de la Première dame est ainsi commenté jusque dans les colonnes du New York Times qui évoque un "petit scandale et une immense stupéfaction". Petit florilège des titres ce matin dans la presse et des tweets les plus inspirés pour commenter "l'affaire" depuis hier..

 - Les premières révélations dans la presse du "témoin-mystère" dans l'affaire Kerviel , un témoin attendu à la barre du procès Kerviel et qui pourrait mettre à mal la position de la Société générale.

 - Cinq ans après les subprimes, le nouveau cauchemar des banquiers américains , c'est dans le Figaro. Le chômage met en péril le remboursement des dettes des étudiants, ces dettes accumulées pour payer leurs études. Au total, ces prêts dépassent les 1000 milliards de dollars, un scénario qui semble similaire à celui des subprimes et de la grande crise économique qui avait suivi.

 La chronique d'Anne-Elisabeth Lemoine : après le love-hôtel, le "divorce-hôtel".

 

 

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.