Histoires de tournages, France info

Le Bon, la brute et le truand

En 1966, Sergio Leone est le roi Midas. Tout ce qu'il touche se transforme en or. Pour une poignée de dollars puis Et pour quelques dollars de plus ont été de fulgurants succès. Ils ont lancé la vague du western italien et fait de Clint Eastwood une star mondiale. Tout naturellement, la United Artists propose à Leone de remettre le couvert...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Apres Pour une poignée de dollars et Et pour quelques dollars de plus , Sergio Leone retrouve Clint Eastwood pour clore la "Trilogie de l'homme sans nom" avec Le Bon, la Brute et le Truand . L'acteur américain va cette fois partager l'affiche avec deux partenaires, Lee Van Cleef et Eli Wallach, ce qui ne l'enthousiasme pas. "Si
cela continue
", dit-il, "dans le prochain, je serai accompagné de toute la
cavalerie américaine !
". Mais Leone le convainc de faire le film en
lui expliquant que le personnage de Tuco, petit voleur mexicain qui semble
occuper tout l'espace, va en fait lui servir de faire-valoir....

Le film est disponible en DVD / Blu-ray chez MGM.

►►► Retrouvez toutes les bandes-annonces de la Trilogie de l'homme sans nom

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)