Histoires d'info, France info

Le tour de France, un lieu de mémoire

En partant du Mont Saint-Michel, le tour de France met en lumière le patrimoine national. Année après année, il a également contribué à l'enrichir.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Retour au 4 juillet 1938, à la veille du départ du 32ème tour de France. Henri Desgrange, le fondateur du Tour de France en 1903 a dû céder deux ans plus tôt la direction de la course à Jacques Goddet, mais il en reste l’organisateur. Il fait ici une déclaration d’amour à la course mais aussi à la France…

 

Le côté sportif du tour de France,  vous le connaissez, mais il y a un autre aspect de la course qui m'intéresse moi, c'est le parcours du tour de France qui sillonne toutes les belles provinces de notre pays et qui me procure chaque année des émotions considérables. Je me flatte d'être un Français qui adore son pays. J'ai été et je suis chaque année ému par des paysages divers, toujours rencontrés en pleine campagne, qu'il s'agisse d'un vigneron, qu'il s'agisse d'un bûcheron landais, qu'il s'agisse d'un pâtre...

 

Superbe déclaration d’amour aux paysages et aux coutumes d’un pays sillonné par les cyclistes. Et force est de constater qu’il y a encore, près de 80 ans plus tard, de cela dans notre attachement au tour de France. Et pourtant que la France a changé depuis. Les paysages urbains se sont transformés, le périurbain a grignoté de précieuses terres agricoles et les espaces ruraux quand ils sont restés agricoles se sont modernisés, rationnalisés. Et pourtant, chaque année, comme un miracle sans cesse reproduit, le tour de France donne à voir une France profonde, éternelle, en un mot, patrimoniale. Il n’y a qu’à voir le Paris qui est montré le jour de l’arrivée pour se rendre compte que c’est une carte postale loin du Paris vécu par des millions de Franciliens.

Comment le Tour de France a enrichi le patrimoine français

Mais, le Tour de France ne rend pas uniquement hommage au patrimoine comme il le fait au Mont Saint-Michel pour le départ de cette année, il crée son propre patrimoine. Retour en 1938…

21 étapes, 96 coureurs, 8 nations engagées. La montagne, l'Aubisque, le Tourmalet, le Galibier. 5 000 km. Une course fantastique...Le Tour de France.

 Le Tour de France a d’une certain manière, "inventé" des pans entiers de la montagne française. Ces lieux déjà mythiques en 1938 le sont encore aujourd’hui, et ce grâce au tour de France qui n’a cessé de les revisiter et de les inscrire un peu plus, année après année, dans l’imaginaire collectif. Le Galibier gravi pour la première fois lors du tour 1911 ou les 21 lacets de l’Alpe d’Huez, inventés, si l’on puit dire en 1952 par le tour, sont deux exemples parmi bien d’autres d’un patrimoine né du tour de France. Le tour de France a donc en plus de 100 ans mis en lumière le patrimoine national, mais l’a aussi enrichi. Le signe que le Tour de France est devenu en tant que tel une partie importante de notre patrimoine national. 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)