Histoires d'info, France info

Histoires d'info. On va enfin savoir qui a tué Kennedy (ou pas)

Qui a tué Kennedy ? Ce mystère va peut-être enfin se dissiper. 3 000 documents doivent être rendus public. Les derniers de ce dossier qui a fait couler tant d'encre et de salive.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoThomas SnégaroffRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président américain John F. Kernnedy à Washington, le 1er août 1963.
Le président américain John F. Kernnedy à Washington, le 1er août 1963. (NATIONAL ARCHIVES / HULTON ARCHIVE)

On va peut-être savoir qui a tué le président américain John Kennedy grâce aux 3 000 documents qui seront rendus public normalement cette semaine. Des documents liés à cet épineux dossier.

Le film d’Oliver Stone JFK sorti en 1991 a relancé les théories complotistes au sujet de l’assassinat du président Kennedy survenu à Dallas le 22 novembre 1963.  

Une enquête d’abord presque immédiatement enterrée avec l’assassinat du prétendu tueur de Kennedy, Lee Harvey Oswald, puis relancée par la Commission Warren qui valide également en 1964 la thèse d’un tueur isolé. Mais le doute a toujours été présent. Une commission d’enquête de la Chambre des représentants a même conclu en 1979 que l’assassinat de Kennedy était vraisemblablement le résultat d’une conspiration.    

Le film d’Oliver Stone a tout changé

On trouve dans le film d'Oliver Stone des théories assez fumeuses (les vendeurs d’armes qui avaient besoin de la guerre au Vietnam auraient tué Kennedy qui selon Stone n’aurait pas engagé son pays dans la guerre). Ce film relance l’intérêt sur l’assassinat de JFK au point que Stone organisa une projection de son film pour les élus du Congrès en décembre 1991. Quelques mois plus tard, les parlementaires américains votaient une loi imposant la divulgation de toutes les archives avant 25 ans, soit le 26 octobre 2017.

Des bâtons dans les roues encore maintenant

La CIA a tenté de pousser Trump à retarder encore la publication officiellement pour ne pas mettre en danger des agents encore actifs. Mais le président américain a annoncé samedi 21 octobre que sauf nouvelles informations, tout serait bien publié cette semaine. On pourrait connaître le nom du tueur ou des tueurs. Cela serait bien mais honnêtement, on en doute. En revanche ce qu’on attend de ces 3 100 documents, à peine 1 % de tout ce qui a déjà été publié, c’est des informations notamment sur Lee Harvey Oswald, son parcours et ses liens avec Cuba, et se lèvera peut-être le voile sur de possibles connexions et donc mettra en pièce la théorie du tueur isolé.

La CIA craint sûrement qu’on pointe sinon sa complicité du moins son incompétence. Même si certains documents pourraient être bien plus embarrassants. Ce sont environ 300 pages qui concernent Howard Hunt, un agent de la CIA dans les années 1960, qui sur son lit de mort en 2007 a expliqué avoir été au cœur d’un complot impliquant également la mafia, "The Great Event". Et c’est peut-être la thèse de James Ellroy qui va remonter à la surface. Dans American Tabloïd, l’auteur américain défend l’idée que c’est la mafia qui a tué Kennedy. La mafia qui avait offert l’élection de 1960 à Kennedy contre la promesse de renverser Castro, qui avait nationalisé leurs casinos à Cuba. Mais après le fiasco de la Baie des Cochons, Kennedy avait officiellement renoncé à renverser Castro. Ça, plus la volonté de Robert Kennedy le petit frère de s’attaquer à la mafia, aurait condamné John à une mort violente.

Le président américain John F. Kernnedy à Washington, le 1er août 1963.
Le président américain John F. Kernnedy à Washington, le 1er août 1963. (NATIONAL ARCHIVES / HULTON ARCHIVE)