Génération Jedi, France info

Akhenaton dans Génération Jedi : "L’Empire du côté obscur est un morceau engagé"

Chaque semaine dans “Génération Jedi : le making-of”, nous vous dévoilons l’histoire d’une photo prise pour les besoins de la série. Cette semaine, c'est celle d’Akhenaton, l’un des membres d’IAM et grand fan de la saga.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Akhenaton est un grand fan de Star Wars. © Matthieu Mondoloni / France Info)

Il y a des interviews pour lesquelles, tel un chevalier Jedi, il faut savoir être patient. C’est le cas de celle d’Akhenaton, l’un des leaders du groupe de rap français IAM. Dès le début de notre enquête, nous voulions absolument rencontrer ce grand fan de Star Wars pour discuter avec lui de la saga et de la façon dont les rappeurs marseillais se sont inspirés de l’œuvre de George Lucas.

A DÉCOUVRIR ►►► Notre enquête inédite : Génération Jedi - Les héritiers de la Force

Pendant neuf mois, nous avons cherché à le rencontrer, raté des rendez-vous, dû en repousser d’autres. Nous l’avons manqué de peu après un concert que lui et les autres membres d’IAM donnaient à Radio France. Puis, lors de notre périple américain et alors que le groupe marseillais donnait un nouveau concert à Los Angeles, nous nous sommes croisés sans nous voir dans la mégalopole californienne. Nous devions partir pour San Francisco, lui s’envolait pour Paris.

Autant d’actes manqués qui nous ont, un temps, laissé penser à abandonner l’idée d’une interview. Puis, finalement, lors d’un de ses enregistrements pour Mouv’, dans la Maison de la radio, nous avons fini par le rencontrer. AKH était assis en studio, lançant les morceaux de rap soigneusement choisi pour son mix, quand il nous a accueilli. Grand sourire, poignée de main, il nous a aussitôt raconté son rapport à Star Wars.

Le sale rejeton de Dark Vador

Je me souviens, quand j’étais petit, avoir pris une claque au cinéma en découvrant la Guerre des étoiles ”, explique le rappeur. “Ça nous a influencés, évidemment, et nous avons mis dans nos premiers morceaux des références à la saga. ” Le morceau le plus connu reste L’Empire du côté obscur , qui figure sur le mythique album L’école du micro d’argent sorti en 1997.

Un morceau hommage dans lequel Shurik’n et Akhenaton multiplient les références à Star Wars, aux Jedi et au côté obscur de la Force. “C’est aussi un morceau très engagé dans lequel nous dénonçons un système. Celui dans lequel les gens qui ont fait de grandes écoles se font passer pour des gentils et stigmatisent les ‘grands méchants’ des banlieues.

AKH se redresse sur son fauteuil, s’interrompt pour lancer le prochain morceau de son set. Nous en profitons pour tirer le portrait de ce “fils de Jaffar, ce sale rejeton de Dark Vador, grand cador du maniement du mic”... On adore.

Star Wars a sauvé Lego

La semaine prochaine, Génération Jedi, épisode XV, s'intéressera à la façon dont Star Wars a sauvé Lego et bouleversé le marché du jouet. Il sera disponible dès le 4 décembre sur http://jedi.franceinfo.fr.

 

(Akhenaton est un grand fan de Star Wars. © Matthieu Mondoloni / France Info)