Cet article date de plus de six ans.

Maintien à domicile : si la solution passait par le facteur ?

écouter (10min)
La Banque Postale innove : elle vient de lancer une assurance dépendance qui comprend des visites à domicile par le facteur. Dans l'environnement quotidien, le facteur est d'ailleurs la personne préférée des Français.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Plus de 8 Français sur 10, âgés de 45 à 75 ans, déclarent se sentir concernés à titre personnel ou se sentir concernés pour leurs proches par les questions de dépendance.

Les aidants privilégient d’abord le maintien à domicile, mais avec des contraintes qui peuvent être importantes : 79% des personnes qui ont eu à s’occuper d’un proche devenu dépendant ont pris des dispositions pour son maintien à domicile, mais 37% en ont pris également pour l’hébergement en établissement spécialisé.

La solidarité familiale est quasi systématique mais rarement suffisante puisque 75% font appel à des aides extérieures.

 L’aide apportée est avant tout concrète, pratique et surtout régulière ; 66% aident même la personne dépendante dans ses gestes du quotidien (se lever, faire sa toilette, etc.)

La Poste veut donc aider les Français à vieillir chez eux en proposant à chacun une assurance sur mesure incluant des visites à domicile par les facteurs.

Elle propose depuis quelques années aux mairies et aux centres communaux d'action sociale, un service de visite au domicile de personnes jugées "fragiles".

 (©TC service Presse)
Tanguy Carré, directeur général de la Banque Postale Prévoyance
écouter

Claudie Kulak fondatrice de  : La Compagnie des Aidants

Claudie Kulak fondatrice de La Cie des Aidants
écouter
 (©la compagnie des aidants)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.