Les services d'aide à domicile ouvrent de nouvelles perspectives

écouter (3min)

L’aide à domicile comprend ménage, garde d’enfants, travaux d’entretien, gardiennage, soutien scolaire. De la petite enfance au grand âge, des professionnels aident au quotidien des millions de Français en facilitant leur vie.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les services à la personne, l'aide à domicile, un secteur en pleine évolution et en plein développement. (Illustration) (RICHARD BAILEY / CORBIS DOCUMENTARY RF / GETTY IMAGES)

De la petite enfance au grand âge, des millions de personnes en France ont besoin d'une aide à domicile. Un secteur en plein développement. 

Les métiers de services d'aide à la personne au quotidien 

Il peut s'agir d'un agent d'entretien de petits travaux et de jardins, d'un agent de surveillance du domicile, d'un assistant administratif à domicile ou d'un assistant informatique et internet, d'un cuisinier à domicile, d'un employé familial, d'un employé de ménage à domicile ou d'un enseignant à domicile.      

"Le souhait d’avoir 'un mode de vie plus sain' et de disposer de plus de temps pour soi, sont des réalités partagées par une part croissante des Français, quel que soit leur âge, mais plus encore chez les plus âgés."

Selon le baromètre Harris Interactive, ces deux attentes arrivent en tête, aussi bien chez les plus de 50 ans, que du côté des 18-24 ans (Le cœur des Français. Trajectoires et perspectives partagées par les Français en 2021. Etude Harris Interactive, septembre 2021).

Autre exemple de cette attention à la santé : pour "préparer la France à 2025", les Français évoquent comme priorité d’abord le pouvoir d’achat (42%), puis la santé (40%). A noter que ce sont les 18-24 ans qui sont les plus soucieux, avec 45% contre 41% pour les plus de 65 ans et 36% pour les 25-35 ans.

Au service de la vie : Les métiers du service à la personne, un ouvrage de Serge Guérin

Serge Guérin, professeur à l'Inseec GE sociologue, spécialiste de la transition démographique, et Maxime Aiach, président de Domia Group et de la Fédération des Services aux particuliers (FESP) mettent en avant dans cet essai paru aux éditions Fauves, les conditions du développement du secteur, l’alliance entre services et numérique, l’accompagnement de la seniorisation de la société, la création d’emplois de proximité, la valorisation du secteur, le problème du travail non déclaré et l’arrivée des plateformes low cost.

"Les services à la personne sont un moteur d’inclusion sociale pour des populations relativement peu qualifiées, ils constituent un levier majeur de protection et d’accompagnement de la qualité de vie des individus, sans distinction d’âge et d’origine sociale", soulignent Serge Guérin et Maxime Aiach.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.