franceinfo seniors, France info

franceinfo seniors. La fédération France Victimes : un combat pour protéger les personnes âgées

La journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées a eu lieu le 15 juin dernier. Durant le confinement, pas d'augmentation des violences faites aux personnes âgées, mais c'est peut-être trompeur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Comment protéger au mieux les personnes âgées victimes de maltraitances ?
Comment protéger au mieux les personnes âgées victimes de maltraitances ? (FRANCE VICTIMES)

Le 15 juin dernier a eu lieu la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées. Ces victimes sont vulnérables et n'ont pas toujours les moyens de signaler les faits et les violences qu'elles ont subis. Comment faire face et combattre ces maltraitances qui prennent différentes formes ?

Les seniors ne pouvant pas toujours se rendre à la police ou à la gendarmerie pour porter plainte, leurs droits sont sous-représentés. La fédération France Victimes alerte sur cette situation, ce qui permet à ces personnes d’être accompagnées par les associations d’aide aux victimes.

En 2019, France Victimes a accompagné près de
20 000 victimes seniors de plus de 65 ans

- 2 400 de violences intrafamiliales 
- 154 seniors victimes de violences dans des établissements.

Il y a des blocages, la personne âgée fait peur, la personne victime fait peur...On ne sait pas véritablement comment la prendre.

Olivia Mons, directrice de la communication et porte-parole de France Victimes

Durant le confinement, la fédération n’a pas constaté d’augmentation des violences, c'est "sans doute trompeur, selon France Victimes, puisque les seniors sont très peu informés, et n’ont pas toujours les moyens de signaler les faits dont ils sont victimes, particulièrement dans les établissements pour personnes âgées." 

La fédération France Victimes voudrait rendre obligatoire une information visible

Une information visible par tous dans les lieux accueillants les personnes âgées, (établissements, centres locaux d’Information et de coordination (CLIC), association de seniors…) avec un numéro d’appel pour signaler les faits dont elles sont victimes, de rendre obligatoire la nomination et la formation des référents "victimes" qui serait habilités à signaler des faits et à recueillir des révélations du résident, de sa famille, ou de membres de l’établissement, et à mettre en place une mise sous protection urgente.

Rendre également systématique une demande d’évaluation des besoins spécifiques de protection de la victime âgée, suite à un dépôt de plainte ou un signalement.

La fédération France Victimes rend visibles les violences exercées à l’encontre des seniors, qui doivent pouvoir être reconnus et pris en charge comme chaque citoyen.  

Le numéro d'aide aux victimes, le 116 006 reste ouvert pour toute personne victime

7j/7 de 9h à 19h.

Après 19h, une messagerie se met en place ou vous pouvez écrire sur le mail suivant : victimes@france-victimes.fr

Comment protéger au mieux les personnes âgées victimes de maltraitances ?
Comment protéger au mieux les personnes âgées victimes de maltraitances ? (FRANCE VICTIMES)