Cet article date de plus de quatre ans.

france info seniors. "Walk", le petit boîtier qui vous aide à marcher

écouter (3min)

"Walk" comme marche, est un nouveau dispositif qui permet aux personnes en perte de mobilité de retrouver leur autonomie.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Wlalk vous met en marche. (FRANCOIS WERTH)

Resilient Innovation est une start up qui est née en janvier 2016 à Montpellier. Elle commercialise un appareil électronique destiné aux personnes ayant du mal à marcher : "Walk".

Comment ça marche ?

C'est un logiciel capable de détecter des troubles locomoteurs d'origine neurologique comme par exemple Parkinson.

- Placé juste devant l’oreille, le casque utilise le principe de la conduction osseuse. La conduction osseuse, c'est le phénomène de propagation du son jusqu'à l'oreille interne via les os du crâne. C'est la raison pour laquelle la voix d'une personne lui semble différente quand elle est enregistrée et reproduite.

Le son est véhiculé par vibration jusqu'à l'oreille interne en court-circuitant en quelque sorte les osselets et le tympan.

Une fois la volonté de mouvement identifiée par les capteurs, un message est alors envoyé à l’écouteur qui émet un signal sonore perçu par l’utilisateur pour faciliter et rythmer sa marche.

Une innovation non stigmatisante

Walk est  inoffensif pour la santé, le boîtier est discret et se porte à la ceinture, contrairement à la canne ou/et le déambulateur qui sont stigmatisants.

Ce dispositif est intuitif, non invasif. (Resilientinnovation)

Walk a été testé par les seniors

Cet appareil a été testé et mis au point en collaboration avec les utilisateurs. Ce dispositif permet de retrouver confiance en soi, en retrouvant une indépendance physique. Aujourd'hui, Resilient Innovation compte plus d'une centaine d'utilisateurs.

Jordan Miron de Resilient Innovation, commercialise depuis un an Walk, il explique le fonctionnement de cet appareil, dédié au grand public.

franceinfo: séniors du dimanche 18 mars 2018
écouter (3min)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.