Cet article date de plus de sept ans.

Syrie : une page Facebook pour compter les obus de mortier lancés sur Damas

écouter (5min)
Le "Journal d'un obus de mortier à Damas" localise les quartiers de la capitale syrienne touchés par des tirs d'obus.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La page Facebook "Journal d'un obus de mortier à Damas" © Capture d'écran)

En Syrie, une page Facebook sert de relais d'information pour les Damascènes. Elle localise les tirs au mortiers lancés sur la capitale par les rebelles.

Fort de plus de 350.000 likes, le "Journal d'un obus de mortier à Damas" a été créée mi-avril par plusieurs jeunes Syriens dont Nour Alaswad. Contacté par France Info, il explique que lui vit dans le vieux Damas mais qu'ils ont des "reporters bénévoles dans d'autres quartiers ". Les administrateurs reçoivent en plus quotidiennement des photos et des vidéos où l'on voit des entrées d'immeubles dommagées ou les visages de ceux qui ont été tués.

Nour Alaswad et ses camarades essaient d'actualiser en temps réel la page pour comptabiliser le nombre de victimes éventuelles et "informer les Syriens des quartiers à éviter pour le moment" . Selon leurs estimations, 353 tirs d'obus de mortiers ont été lancés sur Damas depuis le début de l'année.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.