Cet article date de plus de six ans.

La NSA a hacké la Corée du Nord

écouter (5min)
Selon le New York Times, les services de renseignement américains seraient infiltrés dans les réseaux nord-coréens depuis 2010.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La présence de la NSA au sein du réseau nord-coréen n'a pas permis d'empêcher le hacking de Sony Pictures. © REUTERS /Jason Reed)

 On finirait presque par s'habituer à des révélations de ce genre. Selon le New York Times, la NSA, rendue mondialement célèbre par le dossier monté contre elle par son ex-employé Edward Snowden, aurait infiltré les réseaux de la Corée du Nord depuis 2010. A l'origine, les agents américains seraient allés poser leurs grandes oreilles à Pyongyang pour mieux pouvoir surveiller les installations nucléaires du pays.

Mais, au fil du temps, ils ont pris la mesure du cyberarsenal nord-coréen, plus que conséquent puisqu'il comprendrait plusieurs milliers de hackers dont la mission n'est autre que de pirater les réseaux des pays "ennemis", comme la Corée du Sud ou... les Etats-Unis, justement.

C'est par leur présence au sein des réseaux de Corée du Nord que les agents de la NSA ont pu confirmer à la Maison Blanche que l'attaque subie par le studio holywoodien Sony Pictures à la fin de l'année dernière venait bien de là. On constatera, au passage, que cette présence n'a pas permis d'empêcher l'attaque en question.

Finalement, c'est peut-être ça le plus choquant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France Info numérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.