franceinfo junior, France info

Overshot day : il faudrait 1,5 Terre pour faire face à la consommation actuelle

L'homme puise chaque année un peu plus dans les réserves écologiques de la Terre, réserves qui ne pourront jamais être renouvelées : drôle de cadeau que nous laissons aux générations futures.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Overshot day" : le jour du
dépassement. Au-delà de cette date, virtuelle, l'homme puise de façon irréversible dans
les ressources naturelles de la planète. Ce qu'il prélève ne sera jamais
remplacé.

Et d'année en année, le jour du
dépassement arrive de plus en plus tôt sur le calendrier : mi-novembre
dans les années 80, en octobre dans les années 90, en septembre dans les années
2000... L'an dernier, c'était le 20 août et cette année, sans doute quelques
jours plus tôt encore.
Au-delà de ce seuil critique, pour continuer
à manger, à boire, à nous déplacer, à nous chauffer, nous détruirons les
ressources naturelles de la Terre.

Quatre Terres pour les Américains

Avec ce que nous prélevons dans les ressources
de notre planète, il faudrait à l'homme une planète et demie pour satisfaire
ses besoins. Et même quatre planètes si nous vivions tous comme les Américains

Pourquoi en est-on arrivé
là ? Quelles sont les solutions pour arrêter le gâchis ? Natacha
Gondran, enseignante et chercheur à l'Ecole des mines de Saint-Etienne,
répond aux questions des abonnés à Mon
Quotidien
, le quotidien des 10-13 ans.

Au micro : Castille et Robinson et Timo.

 

(©)