franceinfo junior, France info

Lampedusa : plus de 300 réfugiés africains meurent noyés aux portes de l'Europe

Plus de 300 personnes, des réfugiés africains, sont mortes dans le naufrage, jeudi, d'un bateau tout près des côtes italiennes de l'île de Lampedusa. Des ministres de tous les pays d'Europe se réunissent ce mardi à Luxembourg pour tenter de trouver des solutions afin d'éviter qu'un tel drame ne se produise à nouveau.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Jeudi, un bateau en provenance
d'Erythrée, un petit pays de la Corne de l'Afrique, s'est échoué à 500 m seulement des côtes de Lampedusa. L'embarcation a coulé à pic.
Il y avait 500 réfugiés
entassés à bord, la plupart ne savait pas nager. Seules 155 personnes ont pu
être secourues. Ce drame a donc fait plus de 300 morts, les derniers corps pourraient être
repêchés aujourd'hui.

Un "nouveau" drame, car malheureusement, ce n'est pas
le premier. Faire entrer en Europe, par cette
petite île italienne, des migrants venus d'Afrique est même devenu un véritable
commerce depuis quelques années, un commerce qui enrichit des groupes mafieux en Afrique et au Maghreb.

Une vie meilleure ?

Pour fuir leurs pays en guerre, pour échapper à la violence et à la pauvreté, les réfugiés donnent jusqu'à plusieurs années de salaire. Les plus chanceux arriveront vivants sur les côtes européennes, espérant y trouver une vie meilleure. 

Sandy Dauphin, envoyée spéciale de France Info à
Lampedusa, répond à nos journalistes d'un jour, abonnés à Mon Quotidien ,
le quotidien des 10-14 ans. 
Carla, Cassandre, Lucas, Noam
et Armand sont en sixième au collège Moulin-des-Prés de Paris.

REPORTAGE : Zarzis-Lampedusa, du rêve à la réalité
A LIRE AUSSI : Le bilan s'alourdit, Bruxelles réagit

Enfantillages

L'album pour enfants que les parents vont s'arracher s'appelle Enfantillages 2 , il est signé Aldebert. Le premier opus des Enfantillages  avait été sacré Disque d'or (plus de 80.000 exemplaires vendus) et s'était soldé par une tournée de deux ans.

Il n'en fallait pas plus à Aldebert pour lui donner envie d'écrire et composer le deuxième volet, sur lequel il a de nouveau convié des invités prestigieux : Claire Keim, Sophie-Tith, Sanseverino, Benabar, Louis Chédid, Barcella, François Morel... 
Pour dire les choses clairement, on est très loin des chansons habituellement un peu mièvres pour les enfants. Un disque pour enfants, oui, mais pas infantilisant : on y trouve de l'espièglerie, de l'humour, de la poésie, de la tendresse, et les arrangements sont bien ciselés. Bref, un album à partager en famille. 

Prochains concerts : dimanche 14/10 à Vitry (Festi'Val de Marne), 19/10 à Liévin (Pas-de-Calais), 15/11 et 16/11 à Besançon, 6/12 et 7/12 Paris-Café de la Danse. Toutes les dates sur le facebook officiel d'Aldebert.

 

(©)