Cet article date de plus de huit ans.

La France est-elle exposée aux tremblements de terre ?

écouter (25min)
Une semaine après que la terre a tremblé en Bretagne, pour la troisième fois en deux mois, les juniors s'interrogent sur le risque sismique en France. Il est réel. Le directeur du réseau national de surveillance sismique leur explique comment les scientifiques auscultent en permanence notre planète.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Une
belle frayeur pour des milliers de Bretons la semaine dernière : la terre a tremblé pour la troisième fois en deux mois dans cette
région. Un tremblement de terre de magnitude 3,5 sur l'échelle de Richter, échelle qui mesure l'énergie libérée par les séismes. 
La secousse a été ressentie dans les environs de Châteaulin près de la pointe
bretonne, elle n'a fait ni victimes ni dégâts.

Mais
il faut le savoir, la France est une région exposée aux séismes. La terre tremble quasiment tous les jours : lundi dans la région de Gap, mardi dans la région de Pau, la nuit dernière dans la région de Toulon. Des mouvements de faible magnitude, parfois à peine perceptibles.
La France a connu quelques séismes assez puissants par le passé, ce qui a amené à édicter des règles très strictes d'aménagement et de construction dans les zones exposées. Et une surveillance de chaque instant, grâce à quelque 350 capteurs répartis sur notre territoire.

Michel Granet, directeur du réseau national de surveillance sismique (RénaSS), répond en duplex de Strasbourg aux questions des abonnés à Mon Quotidien , le quotidien des 10-14 ans.
Au micro : Laura, Chimène, Ambroise, Bilal et Aleksandro, qui sont en sixième classe "média" au collège François-Couperin de Paris (IVe).

Les Petits Champions de la Lecture

Dans France Info junior, nous aimons bien vous présenter des livres
pour petits et grands.
Voici une initiative qui va dans le même sens,
puisqu'elle vise à donner goût à la lecture, et
particulièrement à la lecture à haute voix : c'est la deuxième édition des "Petits Champions
de la Lecture". Une sorte de championnat de France de la lecture devant un public, organisé
pour les classes par les Syndicat national de l'édition (SNE). 

Les professeurs des écoles de classes de CM2 sont invités à inscrire leurs élèves volontaires au concours, lequel se déroule en plusieurs étapes. Et la finale nationale, le 18 juin à la Comédie française à Paris, désignera le champion de France de la lecture, comme Alexandre l'an dernier.
Le concours est parrainé par l'écrivain Daniel Pennac et le comédien Guillaume Gallienne. 

Les inscriptions se font uniquement sur le site internet lespetitschampionsdelalecture.fr, et jusqu'au 20 décembre, vendredi. Le site propose également de nombreux conseils pour choisir son texte, bien lire à voix haute et vaincre son trac

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.