franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Don du sang : pour quoi faire ?

Les réserves de sang sont au plus bas, alerte l'Établissement Français du Sang. L'occasion de parler de don du sang avec des collégiens. Pour leur répondre : Cathy Bliem, directrice des biologies, des thérapies et du diagnostic de l'Établissement français du sang (EFS)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des patients donnent leur sang à l\'Etablissement Français du Sang de Tours (Indre-et-Loire)
Des patients donnent leur sang à l'Etablissement Français du Sang de Tours (Indre-et-Loire) (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Avec les ponts du mois de mai, les réserves de sang ont atteint des niveaux historiquement bas, selon l'Établissement français du sang (EFS). En conséquence, depuis quelques jours, l'organisme appelle les donneurs à la "mobilisation générale", sans attendre la Journée mondiale des donneurs de sang qui a lieu le 14 juin. Pour connaître les lieux où faire un don du sang, vous pouvez consulter le site dondesang.efs.sante.fr

Pourquoi donner son sang ? Comment ça marche ? C'est le sujet du jour dans franceinfo junior. Au micro : des élèves de cinquième du collège Jean Moulin à Arnouville (Oise). Pour leur répondre : Cathy Bliem, directrice des biologies, des thérapies et du diagnostic de l'Établissement Français du Sang (EFS). 

C'est Nassim qui pose la première question : l'élève veut savoir combien de sang il faut donner. "Ça dépend de la pathologie c'est-à-dire de la maladie du malade, qu'on appelle aussi un patient, explique Cathy Bliem. On donne 480 millilitres de sang, ensuite il est séparé en plusieurs composants", à savoir les plaquettes, le plasma et les concentrés de globules rouges.

Mais pourquoi donner du sang à certains malades ? La plupart des personnes transfusées, explique la directrice à l'EFS, sont des patients en hématologie, "atteints de cancer ou de leucémie", mais ce sang sert aussi pour les accidentés de la route, ou lorsque des "accouchements se passent mal".

1,7 million de donneurs chaque année

Alexis se demande pourquoi on ne prend pas le sang des animaux plutôt que des humains. Cathy Bliem explique que "le sang des animaux n'est pas du tout compatible avec l'espèce humaine, nous sommes obligés de prélèver du sang chez les humains."

Axelle se demande ensuite pourquoi les dons diminuent. Cathy Bliem lui répond : "Les dons du sang ne diminuent pas, les gens n'ont pas peur mais c'est qu'ils ont besoin régulièrement qu'on les informe sur comment ça se passe, à quoi ça sert... À la fin du mois de mai, avec tous les ponts, les donneurs partent en vacances ou ils font ces ponts et les réserves ont été très basses la semaine dernière." La responsable à l'EFS détaille ainsi : la semaine dernière, l'Établissement Français du Sang détenait 85 000 poches de concentrés de globules rouges soit "à peu près 10 jours de stock". Mais un concentré se garde "seulement 42 jours".

Don du sang à partir de 18 ans

Combien de personnes donnent régulièrement en France ? Environ 1,7 million dont 200 000 nouveaux donneurs. "Mais il faut que ça se renouvelle", notamment les jeunes, interpelle Cathy Bliem. "Le don du sang est permis à partir de 18 ans", rappelle-t-elle au micro. Combien de temps ça prend de donner son sang ? Tous les sangs sont-ils compatibles ? Sur cette page, écoutez toutes les questions des enfants dans notre émission consacrée au don du sang.

Des patients donnent leur sang à l\'Etablissement Français du Sang de Tours (Indre-et-Loire)
Des patients donnent leur sang à l'Etablissement Français du Sang de Tours (Indre-et-Loire) (GUILLAUME SOUVANT / AFP)