franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Comment ça marche, les urgences ?

Alors que les urgences se mobilisent et multipilient les grèves ces derniers mois, franceinfo junior revient sur le sujet, avec Maxime Gautier, médecin aux urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Comme d\'autres services d\'urgences partout en France, l\'hôpital Lariboisière de Paris est concerné par un mouvement de grève depuis des mois.
Comme d'autres services d'urgences partout en France, l'hôpital Lariboisière de Paris est concerné par un mouvement de grève depuis des mois. (PHILIPPE LAVIEILLE / MAXPPP)

Ça fait plusieurs mois qu'ils alertent sur leurs difficultés et leurs conditions de travail. Lundi 17 juin, le collectif Inter-Urgences a d'ailleurs annoncé avoir voté la poursuite du mouvement de grève entamé mi-mars dans les urgences hospitalières. Dans franceinfo junior, on va tenter de comprendre pourquoi les urgences sont en crise et pourquoi les personnels multiplient les actions et les messages d'alerte. Comment fonctionnent les 550 services d'urgences de France ? Pour poser leurs questions sur ce sujet, franceinfo junior accueille des élèves de CM2 de l'école du Veyziat à Oyonnax (Ain). Pour leur répondre : Maxime Gautier, médecin aux urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris.

C'est Clovis qui prend le micro en premier : "Pourquoi avez-vous choisi d'être médecin ?" Le médecin lui répond : "C'est une très bonne question... parce que tu as l'impression de te rendre utile. Tu vas soulager des gens qui sont mal, qui sont stressés..." En résumé, "c'est un métier humain. On le fait au quotidien et on manifeste parce qu'on voudrait le faire correctement." Médecin, un "métier difficile mais passionnant".

"Soigner tous les bobos"

Yasser veut savoir quelles blessures soignent les médecins aux urgences. "On soigne à peu près toutes les blessures, tous les bobos : quand on tombe, qu'on se fait mal à la tête... Quand le coeur et les poumons marchent moins bien," détaille Maxime Gautier. "Les urgences sont là pour tout traiter. (...) Il y a peut-être entre 15 et 20% des gens qui pourraient consulter ailleurs. Mais parfois l'urgence n'est pas que médicale, parfois elle est sociale. (...) On est là pour expliquer et réorienter."

Chaque jour, à l'hôpital Lariboisière, il y a ainsi entre 260 à 300 patients qui viennent consulter, "ça fait 85 000 par an (...) on est 200 dans l'équipe au total." Pour les prendre en charge, "chaque jour, il y a six médecins urgentistes en journée et entre 15 et 20 soignants." Mais leur quotidien ne se ressemble pas toujours : "chaque journée, chaque nuit est différente." 

On fait 50 à 60 heures par semaine

Maxime Gautier

Des personnels qui travaillent sur des horaires souvent larges : "On fait 50 à 60h par semaine", avec six à huit gardes par mois. "Un vrai métier d'engagement qu'on ne fait pas pour la facilité", résume le médecin.Sur cette page, réécoutez toutes les autres questions des enfants et notre émission du jour en entier, consacrée aux urgences, avec le médecin urgentiste Maxime Gautier.

Maxime Gautier, médecin aux urgences de l\'hôpital Lariboisière à Paris, répond aux élèves de CM2 de l\'école du Veyziat à Oyonnax (Ain).
Maxime Gautier, médecin aux urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris, répond aux élèves de CM2 de l'école du Veyziat à Oyonnax (Ain). (ESTELLE FAURE / FRANCEINFO - RADIOFRANCE)

 

Comme d\'autres services d\'urgences partout en France, l\'hôpital Lariboisière de Paris est concerné par un mouvement de grève depuis des mois.
Comme d'autres services d'urgences partout en France, l'hôpital Lariboisière de Paris est concerné par un mouvement de grève depuis des mois. (PHILIPPE LAVIEILLE / MAXPPP)