franceinfo junior, France info

En Birmanie, Aung San Suu Kyi de retour au Parlement après les élections

Après la victoire écrasante de son parti aux élections, l'opposante historique Aung San Suu Kyi a fait son retour au Parlement. Les petits journalistes de France Info junior font le portrait de cette prix Nobel de la Paix.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Aung San Suu Kyi le 17 novembre 2015 © Maxppp)

À 70 ans, Aung San Suu Kyi est l'une des femmes politiques et des opposantes les plus connues dans le monde. Elle a été privée de liberté pendant 21 ans et a vécu hors de son pays pendant 25 ans. Celle qu'on surnomme "la dame de Rangoon", du nom de la plus grande ville birmane, ou "The Lady", a été Prix Nobel de la Paix en 1991 pour son opposition à la junte militaire et sa défense de la démocratie et la liberté dans son pays. Elle a notamment créé son parti La Ligue nationale pour la démocratie (LND). Libérée en 2010, elle milite depuis pour la démocratie, en 2012 elle devient députée grâce à des élections partielles. Début novembre, lors d'élections législatives, son parti a remporté la plupart des sièges au Parlement. Lundi dernier, la "dame de Rangoon" a fait à nouveau son entrée au Parlement même si les nouveaux députés ne siègeront vraiment qu'après le passage de témoin avec les élus sortants début 2016.

Qui est Aung San Suu Kyi ? Quelle est son histoire ? Comment a-t-elle lutté pour la paix ? Sur le sujet, des élèves de CM1 posent toutes leurs questions à Sophie Boisseau du Rocher, professeur à Sciences Po Paris et auteur notamment de L’Asie du Sud-est prise au piège ? (Perrin, 2009). Elle est également chercheur et consultante auprès de la Direction de la Prospective du Ministère des Affaires étrangères, membre de l'ISEAS (Institute of Southeast Asia Studies) et de l'IDSS (Institute of Defence and Strategic Studies à Singapour).

 

(Aung San Suu Kyi le 17 novembre 2015 © Maxppp)