France Info Cinéma, France info

"Saint-Laurent", un manifeste esthétique

Au programme hier soir sur la Croisette, le film d'Abel Ferrara, "Welcome to New-York" et "Saint Laurent" de Bertrand Bonello.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(L'équipe du film "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello © Maxppp)

En dépit du ramdam médiatique, le film de Abel Ferrara Welcome to New-Yo rk,  librement inspiré de l’affaire DSK, n’a pas provoqué le choc annoncé. Une réelle Indifférence pour un film dans lequel s’enchainent des orgies sexuelles souvent grotesques. On s’ennuie poliment devant le corps débordant et malade de Gérard Depardieu. Quand l’acteur dit : " Il est malade. Il ne veut pas se soigner,  je ne sais pas pourquoi ", il parle bien-sûr du personnage.

 

 

 

 

 

 

 

Revenons à la sélection officielle, avec la projection de Saint Laurent de Bertrand Bonello.  Un film qui n’a pas reçu l’aval de Pierre Bergé, le détenteur de la mémoire du célèbre couturier. On sent que le réalisateur a profité de cette liberté, pour en faire un film personnel, très esthétique. Saint-Lauren t a partagé les festivaliers.  

 

 

 

 

(©)

 

 

 

 

(L'équipe du film "Saint-Laurent" de Bertrand Bonello © Maxppp)