France Info Cinéma, France info

"Les Lyonnais" et "The Lady"

Coup de projecteur sur les deux grosses productions françaises de la semaine : "The lady" de Luc Besson, et "Les Lyonnais" d'Olivier Marchal.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Les Lyonnais, d'Olivier Marchal nous emmène sur les pas d'un ancien truand, ancien braqueur du gang des Lyonnais. Une amitié virile, un code de l'honneur. Un film qui peut être vu comme un hommage nostagique, sincère, mais assez limité.

Avec Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Daniel Duval

Synopsis : De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel. L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du Gang des Lyonnais, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire.
Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, Momon tente d’oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des "affaires". En prenant soin de Janou, son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité. A l’inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire.

The Lady, de Luc Besson dresse le portrait d'Aung San Suu Kyi, figure emblématique de l'opposition à la junte au pouvoir en Birmanie. Ce film manque d'un point de vue plus personnel et de proximité avec les personnages.

Avec Michelle Yeoh, David Thewlis, Jonathan Raggett

Synopsis : The Lady est une histoire d’amour hors du commun, celle d’un homme, Michael Aris, et surtout d’une femme d’exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. Rien pourtant ne fera vaciller l’amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l’absence, l’isolement et l’inhumanité d’une junte politique toujours en place en Birmanie. The Lady est aussi l’histoire d’une femme devenue l’un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

(©)