Français du monde, France info

Le dernier bagnard de Nouméa

On connaît Cayenne et la Guyane, mais sait-on qu'un bagne a aussi fonctionné en Nouvelle-Calédonie pendant plus d'un demi-siècle ? Passionné d'histoire, le parisien Alain Fort endosse le costume pour mieux faire découvrir aux touristes la réalité de l'époque. Incollable sur les espèces endémiques de l'archipel, il propose aussi des randonnées familiales sur le Caillou.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Alain Fort, forçat volontaire à Nouméa © Emmanuel Langlois / Radio France)
FRANÇAIS DU MONDE 19.07.2015 19/07 fdm NOUVELLE-CALEDONIE *
--'--
--'--

Alain Fort nous donne rendez-vous ce matin-là à Nouville, à un jet de pierre de Nouméa.

Le Français est guide du patrimoine en Nouvelle-Calédonie. Il est le seul à posséder les clés du bagne. De cette époque subsistent quelques bâtiments, mais on a longtemps surtout voulu effacer cette mémoire gênante. "Ça a été caché pendant des générations parce que les descendants de bagnards sont les Calédoniens d'aujourd'hui, raconte Alain Fort. Et pourtant, ils ont tout fait ici : agriculture, élevage, routes, bâtiments, tout a été fait par la main d’œuvre pénitentiaire, contrainte et forcée ."

"A l'époque, toutes les collines tombaient à pic dans la mer. C'était des marécages infestés de moustiques. Pendant des années, à la pelle et à la pioche, les bagnards ont attaqué la montagne pour gagner du terrain sur la mer et pouvoir construire . De fait, tout ce qui est plat à Nouméa est artificiel. Pour plonger un peu plus le visiteur dans l'ambiance, Alain Fort enfile le costume blanc et la chaîne de bagnard pour la visite des anciennes cellules et du petit musée personnel où il a rassemblé des souvenirs d'époque. "Il y a une légende selon laquelle les bagnards avaient un costume rayé. Pas ici, c'est les Dalton ! Les bagnards anglais d'abord puis en Amérique. Quand j'ai commencé, la majorité des touristes ne savaient pas qu'il y avait eu un bagne en Nouvelle-Calédonie, et qu'on pouvait le visiter !"

(C'est par cette jetée qu'arrivaient les bagnards © Emmanuel Langlois / Radio France)

Plusieurs compagnies, comme Aircalin, proposent des vols vers la Nouvelle-Calédonie. L'autre passion d'Alain Fort, c'est la botanique. Arrivé à Nouméa il y a plus de 40 ans de Colombes, près de Paris, il a d'abord exercé comme typographe, sa formation initiale. Il est ensuite devenu jardinier : "Ça a été le déclic ! J'étais dehors, dans la nature, au soleil, à tailler des haies ou tondre du gazon, et ça m'a plu !"

"L’été, ce sont des randonnées faciles pour aller se baigner dans les trous d'eau, les cascades , détaille-t-il. L'hiver, quand il fait un peu plus frais, quand l'eau n'est plus à 25 degrés, je fais tous les sommets du sud ." Marié à une infirmière, Alain Fort a reçu il y a peu dans une caisse le télescope de son père, décédé. "Il était passionné d'astronomie. Quand on partait en vacances, il montrait le ciel et connaissait toutes les constellations et les étoiles. Il nous a transmis ça, à mon frère et à moi ." Manque de chance, le moteur de l'appareil, qui lui permet de se déplacer tout seul pour suivre une planète, est réglé pour l'hémisphère nord et tourne ici à l'envers de la métropole ! 

Lui écrire 

Aller plus loin

(Le lagon vu d'avion © Emmanuel Langlois / Radio France)

Aller en Nouvelle-Calédonie avec Aircalin. La compagnie propose des liaisons quotidiennes Paris-Nouméa grâce à son partenariat établi avec le groupe Air France/KLM. Au départ de Nouméa, le réseau Aircalin couvre plusieurs destinations dans la zone Pacifique: Brisbane, Sydney, Melbourne (Australie), Osaka , Tokyo (Japon), Auckland (Nouvelle-Zélande), Fidji, Vanuatu, Tahiti et Wallis & Futuna. Nos tarifs à partir de 1458 euro en classe économique (renseignements : 0826.621.320).

Aller en Nouvelle-Calédonie avec Nouvelle-Calédonie Tourisme. A 17 000 km de la France, à l’est de l’Australie, peuplée de 245.000 habitants, la Nouvelle- Calédonie se compose d’une terre principale de 450 km de long, entourée des îles Loyauté à l’est (Ouvéa, Lifou, Maré), de l’archipel des Bélep au nord et de l’île des Pins au sud.

 

Protégée de l’océan par une immense barrière de corail, la Nouvelle-Calédonie possède le plus grand lagon fermé du monde, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. L’île est classée cinquième pays de la planète pour sa richesse biologique.

 

Retrouvez ce portait sur Vivre à l'étranger.com, le site de la mobilité internationale du groupe Studyrama

Carnet de voyage en Nouvelle-Calédonie par Solune, le globe-trotter musical

(Vue d'ensemble de Nouméa © Emmanuel Langlois / Radio France)
(Alain Fort, forçat volontaire à Nouméa © Emmanuel Langlois / Radio France)