Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous…les coptes

L'Egypte a bombardé lundi matin des positions de Daech en Libye. Une attaque aérienne après la diffusion de l'assassinat de 21 coptes. Expliquez-nous les coptes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le patriarche Tawadros II (à g.) avec le président égyptien Sissi début janvier © Maxppp)

Les coptes, ce sont les habitants chrétiens d'Egypte. Ils sont très majoritairement orthodoxes, membres de l'Eglise copte orthodoxe dirigée depuis 2012 par le patriarche d'Alexandrie Théodore II (Tawadros II), leur 118e pape. Une faible minorité des coptes est catholique. C'est la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient. Difficile d'avoir des chiffres exacts mais les coptes orthodoxes seraient un peu moins de 10 millions, sur 85 millions d'Egyptiens. 

On trouve des coptes dans toutes les couches sociales égyptiennes. Des familles pauvres du Caire aux grandes dynasties, comme les Boutros-Ghali. Boutros Boutros-Ghali, ancien secrétaire général de l'ONU était un copte.

Mais en dépit de leur nombre,  les Coptes s'estiment tenus à l'écart depuis le milieu du XXe siècle. Alors qu'ils participaient à la vie politique et publique de manière normale jusqu'en 1952. , ils ont été peu à peu marginalisés après l'accession au pouvoir de Nasser puis celle d'Anouar el Sadate. Depuis les années 70, ils subissent une ségrégation diffuse sont faiblement représentés au parlement, régulièrement absents des différents gouvernements et ne peuvent prétendre à des postes importants dans l'administration. Autre fait marquant. Dans le années 80, le pape copte Chenouda III avait été assigné plusieurs années à résidence.

Les coptes victimes d'exactions

La situation des coptes s'est considérablement dégradée après le printemps arabe. Ils ont été victimes d'exactions dès 2011 puis en 2013 avec la chute du président égyptien Mohamed Morsi issu des Frères musulmans. Les partisans des Frères musulmans accusent les coptes d'avoir soutenu la destitution de leur président et ont fait des coptes leurs cibles privilégiées. Des dizaines d'églises ont été brulées, des magasins pillés, des écoles vandalisées. Et puis les enlèvements et les assassinats se sont multipliés ces derniers mois.

Reste que l'accession au pouvoir du maréchal al-Sissi offre un espoir aux coptes. Le président égyptien a multiplié les gestes symboliques. Début janvier, il est venu assister à la messe du Noël orthodoxe en la cathédrale du Caire. Une première. Il en a profité pour prôner l'unité de l'Egypte. Reste que la tentation de l'exode existe pour les Coptes. Ils seraient désormais un demi-million exilés aux Etats Unis. En France, on compte 45.000 coptes.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ICI

(Le patriarche Tawadros II (à g.) avec le président égyptien Sissi début janvier © Maxppp)