Expliquez-nous, France info

Expliquez-Nous… Saint-Martin et Saint-Barthélémy

Alors que l’ouragan Irma touche de plein fouet Saint-Martin et Saint-Barthélemy, franceinfo s’arrête sur ce qui fait la spécificité de ces deux îles…

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un palmier est balayé par le vent, le 5 septembre 2017, à l\'approche de l\'ouragan Irma, à Marigot, la capitale de l\'île Saint-Martin. 
Un palmier est balayé par le vent, le 5 septembre 2017, à l'approche de l'ouragan Irma, à Marigot, la capitale de l'île Saint-Martin.  (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)

Saint-Martin et Saint-Barthélemy se trouvent au nord de l'archipel des Petites Antilles, entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, à mi-chemin entre Porto Rico et la Guadeloupe, à huit heures d'avion de Paris.

Le territoire de Saint-Martin est coupé en deux entre une partie nord française et une partie sud néerlandaise. Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont depuis 2007 le statut de collectivités d'outre-mer.

On compte 36 500 habitants dans la partie française de Saint-Martin qui a connu une explosion démographique ces trente dernières années. C'est une île très cosmopolite. 9 500 personnes vivent à Saint-Barthélemy

Saint-Martin : cordons littoraux et habitat en bord de mer

La partie française de Saint-Martin –la partie nord de l'île– fait une cinquantaine de km2. Sur le littoral se trouvent une trentaine de plages de sable blanc, des marais salants et des cordons littoraux, sableux, où se trouvent la plupart des agglomérations. Ces bandes de sable sont facilement submergées.

A l'intérieur de l'île, on trouve ce qu'on appelle des mornes, des collines qui séparent les vallées. Le point le plus haut est Pic Paradis qui culmine à 424 mètres.

Le caractère montagneux, volcanique, explique l’implantation historique des infrastructures et de l’habitat sur les terres les plus basses, sur le littoral plus exposé.

La côte est de l’île est, en temps normal, la plus exposée au vent. L'habitat a été construit pour résister aux vents d'Est mais la particularité des cyclones est d'engendrer des vents tournants qui font donc de gros dégâts.

La principale agglomération est Marigot. C'est là que se trouvent les bâtiments administratifs, mais aussi beaucoup de constructions créoles traditionnelles, en bois et aux toits de tôle.

Saint-Barthélemy, un paradis touristique enclavé

Saint-Barthélemy fait 21 km2 seulement. C'est une île sèche, aride, avec d'habitude peu de pluies. On trouve là aussi de grandes plages de sable blanc.

La richesse de l'île –surnommée l'île des milliardaires– est le tourisme de luxe, porté par le statut fiscal particulier du territoire et par la volonté de préserver paysages et milieu naturel. 

La spécificité de Saint-Barthélemy est d’avoir voulu échapper au tourisme de masse et d’avoir interdit la construction d’immeubles, de complexes hôteliers. Les 9 000 résidents se concentrent sur la principale agglomération, Gustavia, où on trouve boutiques de luxe et une soixantaine de restaurants gastronomiques

L’île est assez enclavée. Le seul lien maritime régulier est la navette qui relie à Saint-Martin. Les deux îles sont à 10 minutes d'avion l'une de l'autre.

Un palmier est balayé par le vent, le 5 septembre 2017, à l\'approche de l\'ouragan Irma, à Marigot, la capitale de l\'île Saint-Martin. 
Un palmier est balayé par le vent, le 5 septembre 2017, à l'approche de l'ouragan Irma, à Marigot, la capitale de l'île Saint-Martin.  (LIONEL CHAMOISEAU / AFP)