Cet article date de plus de sept ans.

Expliquez-nous … l’Etat islamique

écouter (453605min)
Barack Obama doit présenter demain son plan d’action contre l’Etat islamique. Explications sur ce territoire, ses combattants, ses financements.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (Abu Bakr al-Baghdadi début juillet 2014©REUTERS)

L'Etat islamique est un état virtuel dans la mesure où il n'est pas reconnu par la communauté internationale. Reste que le 29 juin 2014, Abou Bakr al-Baghdadi a proclamé la création d'un califat islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie. Et par la même occasion, il s'est proclamé calife de l'Etat Islamique.

Origines et territoire

L’Etat islamique repose sur un groupe jihadiste radical sunnite appelé encore récemment Etat Islamique en Irak et au levant. Ses combattants étaient eux-mêmes les héritiers de la branche irakienne d'Al Qaïda. Leurs effectifs sont estimé entre 10.000 et 25.000 combattants : des irakiens, des syriens, des hommes venus du monde musulman et de l'occident.

 

Le territoire de l’Etat islamique couvre le nord-ouest de l'Irak et le nord-est de la Syrie. La progression des jihadistes a été fulgurante. En trois mois, ils ont pris des villes irakiennes stratégiques, comme Mossoul, la 2eme ville du pays. Une offensive a été lancée vers Bagdad. Tikrit, la ville d'origine de Saddam Hussein est âprement disputée.

Les combattants se sont emparés du plus gros barrage du pays, avant de le perdre. Ils tentent aussi de conquérir la plus grande raffinerie d'Irak.

 (L'Etat islamique©IDE)

Syrie, financement et contagion

L'Etat islamique a profité de la décomposition de la Syrie pour s'étendre à ce territoire. Ses hommes combattent à la fois les rebelles syriens et le régime de Bachar al-Assad. Un quart du territoire syrien serait actuellement sous le contrôle de l'Etat islamique.

  

L’Etat islamique s’est d’abord financé de manière plus ou moins directe grâce à des pays du golfe qui ont ensuite arrêté devant l'hostilité des jihadistes. Des donateurs privés poursuivent toutefois les financements. L'Etat islamique a aussi trouvé des millions de dollars dans la banque centrale de Mossoul. Les trafic de pétrole, de drogue et de d'armes font entrer de l'argent, tout comme les impôts prélevés sur les populations.  

     

L'Etat islamique fait peur car ses combattants sont très violents. Au-delà de cet aspect, cet Etat recouvre aujourd’hui un territoire  aussi vaste que celui du Royaume-Uni. De plus, au nord de la Syrie, il touche la Turquie, à l'ouest de l'Irak, il touche la Jordanie. Et à l'est de l'Irak, il n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres de l'Iran. La contagion menace. Sans compter les ressortissants de pays occidentaux comme la France qui rejoignent l'Etat Islamique. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.