Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Les quartiers nord de Marseille

Une nouvelle fusillade a fait trois morts dimanche matin à Marseille, dans la cité des Lauriers. Le drame a eu lieu une nouvelle fois dans les quartiers nord de la ville. France Info vous explique ce que sont ces quartiers nord.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les quartiers nord de Marseille. © Maxppp)

Les quartiers nord s'étendent sur une large partie de la ville et on ne peut pas les limiter à ces seules citées sensibles qui font régulièrement la une de l'actualité. En fait, ils sont situés sur quatre arrondissements municipaux de Marseille : les 13e, 14e, 15e, et 16e situés à une dizaine de kilomètres au nord du Vieux-Port. Ces quartiers représentent un tiers de la superficie de la ville, et regroupent 29% de sa population, soit 250.000 personnes.

Les quartiers nord ont été construits, à la va-vite, dans les années 50 et 60 sur décision de Gaston Defferre, l'ancien maire emblématique de Marseille, et de son équipe. A l'époque, il fallait reloger rapidement les populations du centre-ville bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale. Puis quelques années plus tard, ce sont les rapatriés d'Algérie que l'on va envoyer dans ces même quartiers nord, ainsi que les populations immigrées. On a donc improvisé, en urgence et à moindre coût, la construction de ces grands ensembles sans vision architecturale précise.

La moitié des HLM de Marseille

Ce sont les fameuses cités HLM des quartiers Nord, comme celle du Plan d'Aou dans le 15e arrondissement, de la Castellane dans le 16e. Ou celle des Lauriers, où s'est déroulé le drame d'hier, dans le 13e. En fait, les quartiers nord regroupent à eux-seuls 50% des HLM de la ville.

Mais ces quartiers Nord ne sont pas que des cité. On y trouve de nombreux lotissements, des maisons individuelles et même encore quelques exploitations agricoles. Parmi ces petits quartiers aux airs de villages provençaux, il y a par exemple ceux de Saint-Antoine, Saint-Henri ou de Saint-Marthe. Des petits noyaux enclavés entre les bretelles d'autoroutes, les voies de chemins de fers et les zones industrielles.

Fort taux de chômage

Des quartiers très différents architecturalement. Mais qui restent pauvres et populaires. Ils sont quasiment absents de la carte de la ville distribuée aux touristes. Ces quartiers Nord ont en effet mauvaise réputation. Le taux de chômage y est très fort. De 19 à 27% selon les endroits. 40% pour la seule cité de la Castellane et jusqu'à 50% pour les jeunes du 14e arrondissement.

Autrefois hauts lieux du vote communiste, ils ont depuis plusieurs années tendance à voter à l'extrême droite. C'est d'ailleurs dans ces quartiers nord que le FN a réalisé ses meilleurs scores lors des dernières élections. En mars 2014, Stéphane Ravier y a été élu maire avant d'en devenir le sénateur quelques mois plus tard

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Les quartiers nord de Marseille. © Maxppp)