Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... les délégués de l'élection américaine

Hillary Clinton est sûre depuis hier de devenir la candidate démocrate à la Maison blanche. Elle a remporté l'appui suffisant de délégués et de super délégués pour obtenir une majorité absolue.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Hillary Clinton en campagne © SIPA)

Comme l'élection du Président américain, le choix du candidat de chaque parti se fait par scrutin indirect. Ce sont donc les délégués et les super délégués qui vont désigner celui qui représentera leur parti à l'élection présidentielle . Le nombre de siège de délégués varie selon les Etats. Ils sont désignés généralement pour leur soutien à un candidat précis. Ces représentants, élus lors des primaires dans chaque Etat seront présents à la convention nationale des deux partis -en juillet du 18 au 21 à Cleveland pour les Republicains et du 25 au 28 juillet à Philadelphie pour le parti democrate. C’est à ce moment que sera officiellement désigné le candidat de chacune des deux formations politiques . Dans chaque parti, la règle est simple : pour qu’un candidat soit investi, il faut que plus de la moitié des délégués et super-délégués le soutiennent. Le résultat est souvent connu à l'avance, puisque l'on sait quel est le candidat soutenu par chaque délégué.

Qui sont-ils ces délégués ?

Chaque citoyen d'un État peut se porter candidat. Mais les délégués sont d'abord des militants. Côté républicain, on en compte 2472. Pour les démocrates, ils sont presque le double avec 4046 délégués. Mais il faut aussi compter avec les super délégués. Comme le délégué, le super-délégué est chargé de voter durant la convention nationale. Sauf que, le super délégué n’est pas élu par les électeurs durant les primaires. Pour avoir le statut de "super-délégué", il suffit d’être membre du parti en tant qu’élu ou ancien élu. Les super-délégués sont libres d’apporter leur soutien à n’importe quel candidat. En cas de bataille serrée, leur vote peut faire la différence. Côté démocrate, ils sont 712, ce qui represensente un quart de la majorité abolue. Ils sont généralement fidèles à la discipline du parti. 

Coté républicain, il n'y a quasiment pas de superdelégués. Certains cadres du parti ont simplement le droit de siéger à la convention nationale sans avoir été désignés.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(Hillary Clinton en campagne © SIPA)