Cet article date de plus de sept ans.

Expliquez-nous ... le Rafale

écouter (453665min)
Alors que François Hollande assiste aujourd’hui à la signature du contrat de vente du Rafale au Qatar, France Info vous rappelle l’histoire de cet avion de combat.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le Rafale de Dassault Aviation©MAXPPP)

Le Rafale, fabriqué par Dassault, est né dans les esprits à la fin des années 70. L’armée française voulait un avion polyvalent capable de remplacer pas moins de sept types de chasseurs, Jaguar, Crusader, Mirage F1, Mirage 2000, Etendard ou Super-Etendard.

En 1986, ce sera le  premier vol d’essai alors que l’avion ne s’appelle même pas encore Rafale. En 1993, l’appareil effectuera son premier appontage sur un porte-avion. La première livraison à l’armée se fera en l’an 2000.

L’avion "couteau suisse" 

Le Rafale est un biréacteur à aile delta. Vitesse maximum, Mach 1,8 (2.200 kilomètres/heure). Envergure, 11 mètre. Longueur, 15 mètres. Autonomie, 3.700 km. Le Rafale peut embarquer près de 10  tonnes d’armement.

Cet avion existe en trois versions, dont une pour la Marine. Le Rafale est très polyvalent. Il fait de la défense aérienne, de la reconnaissance, il attaque des objectifs maritimes et terrestres par tous types de temps, il peut mener des missions nucléaires.

Cher

Le Rafale est souvent considéré comme un cadeau de l’Etat français à Dassault. Le programme a subi des reports, des retards. En 2012, un rapport sénatorial estimait que le coût total du programme s’élevait à plus de 43 milliards d’euros pour l’Etat, pour une commande prévue de 286 avions. Sauf qu’actuellement, 180 commandes ont vraiment été effectuées et 137 livraisons ont été honorées.

25 ans sans export

A l’export, il ne s’est rien passé pendant des années. Les Français s’arrachaient les cheveux sachant que l’appareil est considéré comme très performant. Et puis, finalement en trois mois, l’Égypte, l’Inde et le Qatar commandent au total 84 appareils.

Il faut dire que ces pays ont pu juger les performances du Rafale dans plusieurs conflits depuis 15 ans, en Afghanistan, Libye, au Mali et en  Irak. Par ailleurs, la France bénéficie en ce moment d’un certain froid entre les États-Unis et plusieurs pays arabes, qui ont donc joué la carte du Rafale français.  

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.