Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… le permis de conduire

Christiane Taubira, la ministre de Justice doit présenter ce vendredi en Conseil des ministres une disposition pour être plus souple en cas de défaut de permis de conduire. Un permis qui a pas mal évolué depuis sa création, France Info vous raconte l’histoire du permis de conduire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le permis de conduire a été instauré en France en 1922 © Maxppp)

En France, le premier examen de conduite a été passé en 1889. Un homme, sur un tricycle qu’il a lui-même construit et qui roulait à 16 km/h. Quatre ans plus tard, l'Etat crée le "certificat de capacité", l'ancêtre du permis de conduire.

 

Il est obligatoire pour tous les hommes de plus de 21 ans qui veulent conduire, pas encore les femmes (la première le passera en 1897). A l'époque les épreuves sont exclusivement pratiques : savoir démarrer, se diriger, s'arrêter et quelques notions de dépannage. Si vous regardez bien, ce sont les mêmes qu'aujourd'hui. A ce moment-là, fin XIXe, les véhicules roulaient à 20 km/h et il y en avait 1.700 en France. Le permis de conduire, sous ce nom, est instauré en 1922.

Grandes étapes

Plus les véhicules se sont développés, plus le permis a eu besoin de se spécifier. En 1954, l'Etat crée des catégories A, B, C... Voiture, moto, poids-lourds etc…

 

En 1992, c'est l'arrivée du permis à points. Les points sont enlevés si les conducteurs font des infractions et peut être suspendu. Cette année-là, et pour la première fois, le nombre de femmes qui obtiennent le permis est supérieur au nombre d'hommes.

 

Nouvelle étape dans la sécurité routière en 2003 où les peines sont aggravées. Le délit "d'homicide involontaire" commis lors d'un accident de la route est créé. Les peines sont aggravées en cas d'alcoolémie, de conduite sans permis ou d'usage de stupéfiants. Cette année-là, le permis "probatoire" de trois ans pour les jeunes conducteurs est également crée. Ils n’auront que six points. Les jeunes de 18 à 25 ans représentent 11% de la population et 25% de tués sur la route.

Permis de conduire électronique

La dernière grande étape est récente intervient en 2013, avec l'instauration d'un nouveau permis de conduire électronique. Il ajoute de nouvelles catégories comme les motos de moins de 50 cm3 dès 14 ans. Il a été créé pour uniformiser les permis dans tous les Etats membres de l'Union européenne. Comme une carte d'identité, il doit être renouveler tous les 15 ans.

 

Il remplace le mythique permis de conduire rose en papier. Une couleur qu’il a depuis sa création. Elle permet de mieux détecter les contrefaçons ou les modifications car elle est difficile à imiter. De plus, elle ne permet pas de gommer les informations avec des produits chimiques car les traces sont très visibles. Tout le monde devra bientôt posséder un permis de conduire électronique encore plus sécurisé. Il faut que vous fassiez le changement avant 2033.

(Le permis de conduire a été instauré en France en 1922 © Maxppp)