Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… le Mistral

La vente de deux Mistral à la Russie est à nouveau au cœur de la polémique entre la France et la Russie. Moscou affirme que le premier bateau sera livré en novembre, Paris dément… mais au fait c'est quoi un Mistral ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Mistral rentre à la base navale de Toulon © MAXPPP)

Un mistral ou plutôt un Bâtiment de projection et de commandement de classe Mistral c'est un gros porte-hélicoptère français de 20.000 tonnes construit aux chantiers navals de Saint-Nazaire. Il mesure 199 mètre de long…presque deux terrains de foot. Sa construction a été décidée en 1997 et l'armée française en possède trois pour l'instant. Le Mistral depuis 2006, le Tonnerre depuis 2007 et le Dixmude livré en 2012…Par ailleurs, deux autres sont en train d'être construits pour la Russie : le Vladivostok et le Sébastopol.

Un couteau-suisse maritime

La vocation première d'un Mistral est de transporter des hélicoptères. Un mistral peut en embarquer 16.  Mais la spécificité de ce navire c'est que c'est en fait un véritable "couteau-suisse" maritime. Il peut  emmener des troupes, 450 hommes en plus des 160 membres d'équipages, du matériel militaire comme des chars et des véhicules blindés. Il peut aussi servir de navire de commandement ou d'hôpital : il est équipé de 70 lits, de deux salles d'opération et d'un scanner dernière génération. L'équivalent d'un hôpital d'une ville de 25.000 personnes.

Les Mistrals ont déjà servi en opération ?

En 2006, le Mistral sert par exemple à évacuer des ressortissants français au Liban, ils participent aussi à l'intervention militaire en Libye en 2011 et jouent un rôle majeur dans l'opération Sangaris en Centre-Afrique en débarquant du matériel, principalement des véhicules blindés. A noter que début septembre, les marins Russes, eux, ont pris la mer sur le Vladivostok depuis Saint Nazaire pour débuter leur formation.

Alors combien ça coûte un Mistral ?

Très cher, ce qui fait que la France a renoncé a en acheter un quatrième pour la marine nationale. Leur prix est en-effet évalué entre 300 et 420 millions d'euros. Le montant du contrat entre la France et la Russie, qui inclut la livraison de deux navires et du transfert de technologie est d' 1,2 milliard d'euros. La Russie qui pourrait en construire ensuite deux autres; C'est en tout cas ce que prévoit le contrat signé en 2011. 

(Le Mistral rentre à la base navale de Toulon © MAXPPP)