Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... le Donbass

Après l’accord de cessez-le-feu de Minsk, la guerre s’arrêtera-t-elle dans le Donbass ? Quel est ce territoire ukrainien ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les forces ukrainiennes bombardent des séparatistes pro-russes dans le Donbass en aout 2014©MAXPPP)

Le Donbass est une région minière qui a été très active du temps de l'ex-URSS. Donbass signifie "bassin houiller du Donetz". Il y avait aussi le Kouzbass en Sibérie. C'étaient des régions industrielles dont les soviétiques étaient très fiers. En 1931, un film a été tourné à la gloire des mineurs du Donbass, "la Symphonie du Donbass". 

Très grand bassin houiller

Le bassin minier est immense : 60.000 kilomètres carrés, c’est aussi grand que les régions Paca et Languedoc-Roussillon réunies. Ce bassin se trouve au trois quarts en territoire ukrainien et pour un quart en Russie. Sur le plan administratif, le Donbass, ce sont deux provinces de l'est de l'Ukraine, la province de Donetsk et celle de Lougansk. C'est là que les combats ont éclaté.

Déclenchement de la guerre

Quand l'ancien président ukrainien Victor Ianoukovytch, proche de Moscou, a décidé de s'enfuir en février 2014, la première décision du nouveau pouvoir à Kiev a été de ne plus reconnaître le russe comme langue officielle dans le sud et l'est de l'Ukraine, en Crimée et dans le Donbass notamment, où 60 à 90% de la population parle russe. Résultat : un soulèvement séparatiste immédiat en Crimée, qui sera annexée par la Russie. Dans le Donbass, le soulèvement arrive vraiment en avril 2014.

Séparatisme et combats  

Très vite, les séparatistes du Donbass proclament les deux Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Kiev ne les reconnaît pas et lance une offensive sur le Donbass pour reprendre ces territoires. Sur place, des référendums de souveraineté sont organisés. Ils sont jugés illégaux par Kiev et la communauté internationale. A partir de l'été, les séparatistes pro-russes progressent. Le pouvoir ukrainien accuse l'armée russe d'entrer sur son sol pour aider les séparatistes.

Sanctions et lourd bilan  

Kiev a pris des sanctions contre ces territoires rebelles. A la fin de 2014, Kiev a suspendu des banques et des services publics dans les zones séparatistes. Les aides sociales, les salaires et les retraites ne sont plus versés, ce qui pénalise les populations déjà victimes de la guerre.

Le conflit a fait plus de 5.300 morts. Plus d'un million de personnes ont été déplacées. De nombreuses villes sont en ruines comme Debaltseve, qui est actuellement assiégée par les séparatistes pro-russes. Le Donbass n'avait pas besoin d'une telle guerre avec une industrie déjà vieillissante avant même le début des combats.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ICI

(Les forces ukrainiennes bombardent des séparatistes pro-russes dans le Donbass en aout 2014©MAXPPP)