Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous … le Conseil de sécurité de l’ONU

Après le vote d’une résolution du Conseil de sécurité contre les jihadistes, France Info vous en dit plus sur cet organe des Nations Unies.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le Conseil de sécurité de l'ONU le 22 juillet 2014©MAXPPP)

Le Conseil de sécurité, c'est l'exécutif de l'ONU. Il a la responsabilité du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde. Ses décisions ont force juridique obligatoire et les Etats membres doivent les appliquer. Le Conseil de sécurité se réunit autour de cette grande table ronde en bois qu'on voit souvent à la télévision au siège de l'ONU à New-York au bord de l'East River.

Les membres du Conseil

Il y a 15 membres dans le Conseil de sécurité.

  • Cinq membres permanents : Etats-Unis, Russie, Grande-Bretagne, France et Chine. Il s'agit des pays sortis vainqueurs la 2ème guerre mondiale. Ces pays sont les seuls à avoir un droit de véto.   

  • Dix membres non permanents sont élus pour deux ans par l'Assemblée générale des Nations Unies, dans laquelle on trouve l'ensemble des membres de l'ONU. 

Fonctionnement

Le Conseil de sécurité siège en permanence et peut se réunir à tout moment en cas de menace pour la paix.

Quand il y a une plainte, le Conseil demande d'abord aux différentes parties de régler leur différent de manière pacifique. Ensuite, il use de toute une panoplie de mesures graduelles.

 

Il ordonne des enquêtes, des missions, il dépêche des envoyés spéciaux. ll peut ordonner un cessez-le-feu, déployer des observateurs militaires ou une force de maintien de la paix. Plus grave, il peut ordonner des sanctions économiques, une rupture des relations diplomatiques, et enfin des actions militaires.

Résolutions

Les résolutions sont les décisions votées par le conseil. Depuis 1946, il y a en a eu près de 2.200. Pour être adoptées, il faut au moins neuf voix sur les 15 membres, et bien-sur aucun véto des membres permanents.

 

Les vétos ont été nombreux au cours de l’histoire de l’ONU.

En juin 2014, on a beaucoup parlé du véto de la Russie et de la Chine sur les projets de résolution contre la Syrie.

 

Et puis, même quand une résolution est votée, elle n'est pas forcément respectée. Exemple, la célèbre résolution 242, le 22 novembre 1967. Elle demandait à Israël de se retirer des territoires occupés à la suite de la guerre des six jours. Résultat, on n'est jamais revenu à la carte d'avant 1967.

(Le Conseil de sécurité de l'ONU le 22 juillet 2014©MAXPPP)