Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… la social-démocratie

Manuel Valls crée le trouble au PS en se disant favorable à un changement de nom du parti, quand François Hollande se dit "social démocrate". La social-démocratie, c’est quoi ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les drapeaux du SPD en Allemagne©MAXPPP)

La social-démocratie, ce terme revêt plusieurs significations. On peut penser spontanément à l'Allemagne, mais il faut d’abord regarder loin en arrière.

Les origines au XIX siècle

C'est l'Allemand Karl Marx qui utilise ce mot pour la première fois pour parler... de la France ! Précisément pour évoquer un groupe de parlementaires français qui s'appelait la Montagne et se revendiquait "démocrate socialiste" dans les années 1848 – 1852. Leur chef s'appelait Alexandre Ledru-Rollin. Dans leur programme, il y avait l’instauration de l'impôt sur le revenu, la nationalisation des chemins de fer ou l’abolition de la peine de mort.

Le SPD allemand  

En 1890, les partis politiques influencés par le socialisme et plusieurs syndicats décident de créer le Parti social démocrate (SPD) qui devient le premier parti d'Allemagne juste avant la Première Guerre mondiale. Beaucoup plus tard, le SPD allemand engage un virage vers le centre-gauche. En 1959, dans la ville de Bad Godesberg se tient un congrès du SPD qui décide d'abandonner les idées d'inspiration marxistes et de reconnaître l'économie de marché.

Les sociaux démocrates ne veulent plus remplacer le capitalisme mais le réformer et le maîtriser. Ils ne souhaitent pas forcement nationaliser mais répartir les bénéfices. Ils sont attachés à l'Etat providence, c'est-à-dire la protection sociale. Ils prônent la concertation, la négociation entre syndicats et patronat. 

 

La Suède est aussi un pays phare de la social-démocratie dans les années 70 notamment. Les travaillistes britanniques s'inscrivent également dans ce glissement vers le centre, qui sera accentué par Tony Blair dans les années 90.    

La France et la social-démocratie

Il n’y a pas de Parti social démocrate en France. Au Parti socialiste, ce terme a longtemps fait dresser les cheveux (ou les poils) sur la tête des nombreux éléphants du parti. Reste que de grandes figures du PS font de la sociale démocratie depuis des décennies.  

 

Michel Rocard et son réalisme économique disait en 1995 qu’il était "un vieux social démocrate". Jacques Delors incarne ces idées depuis toujours et un de ses premiers disciples n'est autre que François Hollande. Quand à l’ancien trotskiste Lionel Jospin il affirmait en 1995 : "Je suis social-démocrate".  

 

Bref, un président de la République, deux ex-Premiers ministre, un ancien président de la Commission européenne. Cela fait de socialistes sociaux-démocrates.

  

(Les drapeaux du SPD en Allemagne©MAXPPP)